image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mercredi 31 janvier 2018

Menu IG bas vite fait du mercredi 31 janvier 2018

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de fruit
Flan aux pruneaux (que vous préparez à l'avance)
ici














Ce midi PL
Filet de dinde au citron et aux olives
ici













servi avec une poêlée de légumes surgelés (composition OK)
Un yaourt nature
Une compote sans sucre ajouté


Ce soir GP
Papillote de lieu noir aux brocolis et graines germées au soja vert
ici













servie avec du quinoa
Une pomme



Bonne journée !

mardi 30 janvier 2018

Salade chaude de patates douces au chorizo (IG bas)


Ingrédients :
4 patates douces, épluchées, coupées en frites
2 échalotes
2 gousses d'ail
2 grappes de tomates cerises
200/250 gr de chorizo en tranches (composition à vérifier pour les personnes sensibles au gluten)
3 à 4 CS d'huile d'olive
Origan
Zatar ( sésame, sumac, thym)
Sel, Poivre


Préparation :


Faites blanchir les frites 3 mm dans de l'eau bouillante salée ( vous pouvez faire une minute de plus mais il ne faut pas qu'elles soient trop tendres) Réservez


Préchauffez le four sur 200°C

Hachez échalotes et ail

Coupez les tranches de chorizo en deux

Déposez vos frites blanchies dans un plat, versez le mélange échalote/ail, l'huile d'olive, le zatar, l'organ, le sel et le poivre. Mélangez. Aoutez le chorizo et mélangez à nouveau
Déposez les grappes de tomates cerise lavées telles quelles

Vérifier l'huile sur les tomates.

Enfournez pour 18 minutes sur 200°C. Certaines frites seront plus tendres et d'autres plus fermes. C'est délicieux.







Vos menus Ig bas du mardi 30 janvier 2018

Bonjour la maisonnée !

Sciatique : 5 conseils pour soulager ses douleurs !


Hyper douloureuse, la sciatique résulte d'une compression du nerf sciatique.
Elle peut être soulagée efficacement :

Conseil n°1
Du repos mais pas trop !
La douleur générée par la sciatique est invalidante. Mais…
Reprendre une activité rapidement évite la fonte des muscles qui maintiennent votre dos.

Conseil n°2
Vous pouvez vous automédiquer
Certains antalgiques en vente libre soulagent les douleurs.
Mais attention, au-delà de 48 heures sans amélioration, consultez.

Conseil n°3
Ne supportez pas la douleur sans rien dire !
Les douleurs rebelles nécessitent une prise en charge spécifique.
Morphine, codéine… Ces médicaments sont délivrés sur ordonnance.

Conseils n°4
Pensez aux ceintures lombaires
Ceinture, corset… Ils soutiennent la colonne vertébrale.
Demandez toutefois conseil à votre médecin avant de porter ces dispositifs.

Conseil n°5
Au besoin demandez des injections !
L'injection de corticoïdes soulage la douleur, même insoutenable.
La cortisone est un anti-inflammatoire puissant sur prescription uniquement.

Validé par le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste

Bonne semaine !

lundi 29 janvier 2018

Menu à très bas IG du lundi 29 janvier 2018

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Pain au levain naturel à la MAP, farine d'orge mondé et farine italienne Fiberpasta
ici













Confiture de myrtilles
ici


 











Ce midi PL
Salade de carottes râpées
Rougail saucisses aux lentilles
ici












Salade verte
Clémentines


Ce soir GP
Potage poireaux, céleri branche et poire
ici

















Jambon blanc dégraissé ou viande des Grisons
Salade de chou kale
ici














autres idées pour un assaisonnement sans gras ici
Un yaourt 0% ou soja




Bonne journée !

dimanche 28 janvier 2018

Tourteau fromagé ou fromager Ig bas



Le tourteau fromager, surprenant gâteau rond à la surface noire est un des fleurons de la gastronomie du Poitou Charentes. Il est originaire du sud Deux-Sèvres, du pays Mellois, plus exactement.

C’est une tarte au fromage frais de chèvre.

Sa croûte d’apparence calcinée n’a pas le goût de brûlé, l’intérieur est moelleux, aérien, à peine sucré, frais en bouche ! Un délice.

Le secret c'est simplement d'avoir un moule à tourteau fromager. Ce n'est pas cher du tout et tant qu'à faire, achetez en deux directement !

Il y a encore deux impératifs : du fromage de chèvre frais et commencer 48 heures avant. Le plus dur pour moi a été de trouver du bon fromage de chèvre frais. J'ai essayé d'en faire et le résultat  nul, donc à réessayer.




Ingrédients :
1 pâte brisée, façon Felder ici ( la quantité permet trois tourteaux)

Pour l'appareil : pour 1 tourteau :
200 gr de chèvre égoutté soit prévoyez un bon 350 gr brut
3 oeufs
15 gr de crème d'orge en poudre
30 gr de fructose + 10 gr pour les blancs
1 belle pincée de sel si votre chèvre n'est pas salé et si oui : une pincée normale
Les proportions peuvent se doubler.

Déroulé :
1. 48 heures avant, versez votre fromage dans une étamine, serrez et laissez égouttez





Deux jours après :

1. Préchauffez le four sur 240°C, chaleur normale sans chaleur tournante (impératif), grille placée au milieu du four (impératif également)

2. Foncez le moule tourteau convenablement mais ne faites pas une grosse abaisse, piquez avec une fourchette et réservez



3. Fouettez les 30 gr de fructose et les 3 jaunes de manière à doubler le volume et à blanchir les jaunes


4. On ajoute la crème d'orge en poudre et on mélange convenablement avec le fouet

5. On ajoute le fromage en l'écrasant au préalable à la fourchette et en l'incorporant avec le fouet ou en le passant au moulin à légumes avant de l'incorporer avec le fouet


6. On monte les blancs en neige avec le sel et les 10 gr de fructose. 


7. On incorpore un tiers des blancs dans le mélange fromage pour détendre la pâte
8. On ajoute le restant des blancs délicatement 
9. On verse dans le moule et on remplit convenablement 


10. La cuisson : on enfourne en plaçant le moule au milieu de la grille, sur 240°C, on ferme et on n'ouvre plus pendant 20 minutes.
Ensuite, on baisse la température sur 180°C, pour 30 minutes.
Ensuite, on stoppe et on laisse le tourteau encore dans le four de manière à ne pas provoquer un choc thermique pour le gâteau.
Ensuite, démoulage.



C'est extra. Ne vous étonnez pas de la couleur brune foncée de la croûte. Certaines recettes proposent d'une part de la farine et d'autre part avec plus de quantité ainsi qu'une cuisson sur 250°C voire 280 pendant 45/50 minutes. J'ai essayé, ce n'est pas du tout extra et le fromage est trop cuit, la farine lui a enlevé son moelleux ainsi que le goût. J'ai essayé également avec moins de fructose et le chèvre perd également de sa saveur.





Dimanche 28 janvier 2018



Bonjour la maisonnée !


 




En hiver, rien de tel qu’une bonne soupe ou un bon potage… mais faites-vous la distinction entre les deux ?

Potage à l’origine veut dire « aliments cuits dans le pot ». C’est en principe une préparation faite de légumes (d’où le terme potage – potager).
Il y a les potages clairs (bouillons, consommés) et les potages liés comme les veloutés par exemple.

Autrefois, la soupe c’était une grande tranche de pain sur laquelle on versait un bouillon.
Maintenant, c’est plutôt une préparation à laquelle on ajoute un féculent : pain, pâtes, riz, céréales… voire un peu de poisson ou viande.

Soupe ou potage en fin de compte peu importe, pour peu qu’on s’en régale !


Passez un bon dimanche et à tout à l’heure pour le goûter !

samedi 27 janvier 2018

Menu festif IG bas du samedi 27 janvier 2018

Bonjour la maisonnée !
Samedi dernier le menu nous a emmené en Bretagne.
On va aller un peu plus loin cette fois-ci, beaucoup plus même... dans cette belle île de la Réunion
Menu version GP



Entrée
Bonbons piments
ici













servi avec des bâtonnets de carottes crues


Plat
Cari de poisson au combava
ici













servi avec des haricots verts et du riz Basmati


Dessert
Nage d'ananas
ici




Bon week-end !

vendredi 26 janvier 2018

Menu végétarien IG bas du vendredi 26 janvier 2018

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Brioche légère
ici













Un chocolat chaud (lait d'amande, filet de sirop d'agave et cacao 100%)


Ce midi PL
Salade d'endives, pomme et noix
ici













Saucisses végétariennes
ici













Champignons de Paris au vin blanc
ici










Un yaourt nature


Ce soir GP
Poêlée de légumes aux PST et vermicelle de soja
ici












 1/2 mangue




Bonne journée !

jeudi 25 janvier 2018

Menu IG bas sans gluten ni lactose du jeudi 25 janvier 2018

Bonjour la maisonnée !




P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Pain maison
ici













Confiture épicée de rhubarbe
ici












Ce midi PL
Salade de radis noir
Côtes de porc grillé
Purée de fond d'artichauts
ici













Pamplemousse


Ce soir GP
Soupe maison
Chili sin carne
ici













Kiwi




Bonne journée !

mercredi 24 janvier 2018

Omelette endives et jambon (IG bas)






Ingrédients pour 2 personnes
3 endives
2 tranches de jambon
3 œufs
1 oignon
1 cuillère à café de moutarde (plus ou moins selon le goût - composition à vérifier et sans gluten pour les personnes sensibles)
Ghee ou huile d'olive
Sel, poivre


Préparation
Faites revenir dans un peu de ghee l'oignon finement émincé.
Lorsqu'il est bien fondu, ajoutez les endives émincées finement.
Salez, poivrez, couvrez et laissez mijoter une vingtaine de minutes.
Découvrez, augmentez le feu pour bien laisser le jus s'évaporer.
Si vous aimez, vous pouvez laisser un peu dorer.
Coupez le jambon en petits dés et disposez-le sur les endives.


Battez les œufs en omelette avec sel, poivre et moutarde.
Versez sur les endives et laissez cuire doucement.
Servez aussitôt.





Menu vite fait IG bas du mercredi 24 janvier 2018

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de fruit
A préparer la veille selon une idée de Valérie M. E. : chia, son, lait, cannelle, gingembre, baies de goji, oléagineux


















Ce midi PL
Omelette endives et jambon (recette à venir)











Un yaourt nature ou soja
Une compote sans sucre ajouté


Ce soir GP
Spaghettis aux épinards et lardons des Grisons
ici

















Clémentines



Bonne journée !

mardi 23 janvier 2018

Le grain d'orge malté (touraillé) à ajouter dans la fabrication du pain.


L'orge malté est souvent présent dans la liste des ingrédients des pains vendus dans le commerce. Ne connaissant pas exactement son index glycémique, on peut quand même le situer dans la liste des index glycémiques hauts.  Pourquoi? Pour la simple raison, que nous sommes en présence d'un sirop obtenu à partir des grains que l'on peut aussi appeler édulcorant concentré ou maltose . Ce dernier, est employé dans l'industrie alimentaire comme édulcorant et dans le quotidien de Monsieur Personne. Il apporte le goût sucré, les arômes, des qualités nutritives  sans apporter autant de sucre dans le sang que le glucose.

Comme je connais ces qualités et surtout le gustatif dans la fabrication d'un pain, je me suis rappelée qu'il y a des années de cela, bien avant mon choix pour les index glycémiques, je faisais mon pain Bûcheron avec le grain d'orge malté, le même que les brasseurs de bière emploient.
Vous l'aurez compris, je me suis dit qu'en achetant le grain malté, je pourrais contourner le problème du sirop. Je pense également que ce grain doit être touraillé faiblement.

Un peu de technique maintenant :

" si vous commencez à bailler, vous m'oubliez et vous ne saurez jamais ce que vous perdez!"

Pour obtenir un grain d'orge malté, il faut d'abord le faire tremper à température 13/15° de manière à ce qu'il germe; ensuite, il faut l'étaler à cette même température pendant quelque jours pour obtenir un grain de couleur verte et enfin,  le tourailler (c'est-à-dire le sécher dans une touraille) à 85°/110° pour le colorer et développer ses arômes. On peut aller beaucoup plus haut mais alors on torréfie le grain germé  à 220° et là on obtient un grain complètement noir qui ne va aider que les brasseurs.

Faire tremper et  laisser germer vont faire que le grain va produire des enzymes qui seront nécessaires pour le brassage ultérieur  et permettre aussi sa friabilité pour la transformation de l'amidon. Ce qui m'intéresse c'est d'acheter le grain touraillé avant qu'il ne subisse le traitement pour en obtenir de l'extrait soit liquide soit sec.


Où peut-on en trouver et en petite quantité?

La société Brouwland vend un orge malté par un kg https://www.brouwland.com/fr .
Que l'on soit en Belgique ou en France, il suffit de taper sur le site les informations requises et vous obtenez les renseignements. On peut également trouver sur Amazon, la vente par un kilo ici

Maintenant est-ce important?

Non, pas du tout! Je pense que gustativement c'est carrément autre chose et on ne l'emploie qu'en petite quantité. Il a quand même hérité de certains enzymes pendant sa germination.

Tout dépend de votre intérêt personnel pour  la recherche du goût et des arômes de votre alimentation quotidienne.
L’orge contient des antioxydants, la vitamine E et des flavanols.

Plusieurs recherches ont attribué aux fibres de l’orge un effet bénéfique sur la tolérance au glucose chez des personnes en santé, des personnes en surpoids, ainsi que chez des diabétiques de type 2.

Ces études ont en effet démontré que la consommation de différents produits à base d’orge (grains, farine, flocons) atténuait l’augmentation des concentrations sanguines de glucose et d’insuline après un repas.

Ci-après quelques photos :


la germination du grain d'orge


l'orge moulu au moulin à café : on distingue bien tout le grain avec ses fibres


Un pain maison


et selon la quantité ajoutée, on obtiendra un goût plus prononcé et une mie plus foncée


En conclusion, je pense que le grain d'orge malté touraillé faiblement, permet d'être consommé en alimentation index glycémique bas. Je n'en connais pas le chiffre mais partant du principe que le grain d'orge mondé qui a subit malgré tout une légère abrasion possède un index de 25, ce même grain à l'état pur qui va suivre le déroulement expliqué plus haut prendra sans doute 5 points, voire un peu plus et donc ne dépassera pas 35.

Maintenant, chacun fait ce qu'il ressent mais j'ai pensé que partager mon point de vue et mes recherches étaient intéressants pour nous tous.

Dernier point important : après plusieurs emplois, je me suis aperçue qu'il faut en ajouter qu'un tout petit peu car cela joue sur la structure du réseau du gluten et que la cuisson du pain peut être plus difficile.  Tout dépend des farines mais la mie peut devenir collante après la cuisson.  A doser avec parcimonie, je propose par exemple de 0.4 à 1 % ce qui représente 4 à 10 gr par kilo de farine.


Imprimer