image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

dimanche 25 juin 2017

Dimanche 25 juin 2017

Bonjour la maisonnée !




Avec l'été, la saison des glaces et des sorbets est revenue.
Savez-vous qu'on mangeait déjà glacé du temps de Louis XIV ?
Sûrement pas tout le monde certes...
Les sorbets existaient déjà et le Roi Soleil pouvait en consommer.
On récoltait de la glace durant l'hiver et elle était stockée dans des grands trous qu'on appelait glacières. C'était des fosses de plusieurs dizaines de mètres recouvertes d'un toit isolant.
On y mettait alternativement des couches de paille et de glace et on pouvait ainsi tenir jusqu'en été.
On a dénombré 13 glacières dans le parc du château de Versailles.


Bon dimanche et à tout à l'heure pour le goûter !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Imprimer