image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

dimanche 17 novembre 2013

Galettes amarante et courgette (IG bas)



Une recette de Lucia !



Ingrédients
120 g d’amarante
1 petite courgette
Ciboulette
Cumin
Ail
Sel
1 blanc d’œuf
Piment d’Espelette


Préparation
Rincez bien l’amarante à l’eau froide, utilisez une passoire à grille très fine.
Mettez dans une casserole avec le double de son volume d’eau et cuisez environ 20 minutes.
L’amarante devient collante à la cuisson, donc remuez bien en fin de cuisson pour que cela n’attache pas.
Pendant le temps de cuisson, râpez finement la courgette, mettez-la à dégorger dans un chinois avec un peu de sel.
Battez légèrement le blanc d’œuf.
Ajoutez la courgette essorée, l’amarante, l’ail et la ciboulette émincés, le cumin et le piment d’Espelette.
Mélangez bien.
Dans une poêle antiadhésive bien chaude (on peut l’essuyer avec un sopalin huilé), disposez des cuillerées de la préparation, aplatissez légèrement.
Cuisez environ 8 minutes de chaque côté.

Si on le souhaite, on peut ajouter à la préparation, du tofu émietté ou du jambon émincé par exemple pour en faire un plat complet servi avec une salade.

18 commentaires:

  1. ça a l'air sympa, j'adore tout ce qui est légume, mais je ne connais pas l'amarante, sauf les fleurs, est ce une graine?

    RépondreSupprimer
  2. Un petit topo sur l'amarante si tu veux Mabeil.

    L’amarante est une plante d’Amérique du Sud qui s’apparente aux céréales.
    L’amarante est constituée de 59% d’amidon d’une bonne digestibilité et facilement assimilable. 18% sont constitués de protéines d’une grande valeur nutritive avec une valeur biologique de 75 (par comparaison : le lait 72.
    La proportion de graisse de l’amarante se situe à 9% et comprend pour l’essentiel des acides gras en majorité sous formes d’acides linoléiques et linoléniques.
    L’amarante est riche en acide aminés essentiels et surtout en lysine.
    Elle en contient beaucoup plus que les céréales et quasiment autant que la quinoa. C’est pourquoi, elle est recommandée en association avec d’autres céréales (avoine, épeautre) pour les sportifs et les végétariens.
    De nombreux minéraux et oligo-éléments sont présents.
    Par sa richesse en fer et en magnésium, l’amarante dépasse de loin toutes les autres espèces de céréales.
    L’amarante est naturellement sans gluten. Elle présente de meilleures propriétés nutritionnelles que les principales autres céréales (maïs, blé, riz, avoine) de part sa richesse en fer, en protéines, magnésium et calcium.
    Extrait de biolineaires magazine

    Donc que du bon pour la santé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si tu nous faisais une belle fiche Lucia, un peu comme celle que Mireille a fait pour le quinoa ?

      Supprimer
    2. En voilà une idée kélébonne!
      Mais pas ce soir, je ferai ça demain!
      Je viens de faire ton poisson Dog, je me retiens de tout manger avant la fin de la cuisson!

      Supprimer
    3. C'est meilleur cuit quand même ! ☺

      Supprimer
    4. merci pour tous ces renseignements Lucia

      Supprimer
    5. En effet Dog, cuit c'est encore mieux, je me suis éclaté le petit bedon! Un vrai bonheur!

      Supprimer
    6. je ne connais pas du tout l'amaranthe ,ce serait l'occasion de goûter ...
      merci Lucia

      Supprimer
    7. Tant mieux Lucia, j'en suis ravie !

      Supprimer
  3. Miam, merci Lucia. C'est le genre de recettes que j'affectionne

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai jamais cuisiné l' amarante...je testerai...dès que j'aurai trouvé de l'amarante !
    Entre toutes ces nouvelles recettes très originales ....je ne sais plus où donner de la tête...!
    merci Lucia, ;-))) !

    RépondreSupprimer
  5. Mon prochain aliment a découvrir l amarante ..merci Lucia dés que j en trouve j essaie ta recette qui me semble succulente

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour à vous !
    J'ai toujours de mal avec les quantités "raisonnables" ...
    Pouvez-vous me dire pour combien de personnes cette recette.
    Pour ma part, je suis adepte de l'amarante, mais je pense que j'en mange beaucoup trop ...
    Bonne journée !
    Crabouilline (je n'arrive toujours pas à changer le "de nous à nous" ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ! Difficile de te répondre, tout dépend de ton repas, si tu manges une protéine avec,des crudités, etc... cela dépend aussi de ton appétit.
      3 ou 4 cela me semble bien.

      Supprimer
    2. Comme je les manges avec une salade ou des légumes cuits (et même les deux), je vais compter sur 4 personnes.
      Merci beaucoup pour ton travail, tes réponses et ta gentillesse.
      Bon dimanche !

      Supprimer

Imprimer