image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

vendredi 31 janvier 2020

Gâteau de crêpes aux épinards (IG bas)






Ingrédients pour 4 à 6 personnes
Pour la pâte
125 g de farine d'orge
25 cl de lait végétal ou animal
2 œufs
5 cl d'huile ou de ghee fondu
Sel
Pour la garniture
1 kg d'épinards hachés surgelés
250 g de mascarpone ou ricotta
50 à 75 cl de coulis de tomate (maison si possible)
1 œuf
80 g de parmesan
Gruyère râpé
Muscade
Sel, poivre


Préparation
Préparez la pâte à crêpes que vous laisserez reposez 1/2 heure ou que vous pouvez faire la veille.
Faites décongeler les épinards et mettez à chauffer pour qu'ils rendent le plus d'eau possible (j'ai décongelé la veille et j'ai mis à réduire toute la matinée à feu doux).
Mélangez bien votre pâte à crêpes et si nécessaire, allongez-la avec un peu d'eau.
Faites vos crêpes pas trop fines.
Lorsque les épinards sont prêts, mélangez-les avec le parmesan, puis le mascarpone ou la ricotta, l’œuf, sel et poivre.
Dans un moule rond, déposez 2 crêpes.


Puis recouvrez d'un peu de coulis de tomate.



Étalez par-dessus le mélange d'épinards.


Recouvrez d'une crêpe et recommencez l'opération 4 fois de suite au total.
Recouvrez avec une dernière crêpe.
Versez généreusement du coulis et saupoudrez de gruyère râpé.
Enfournez à 180 °C 30 à 40 minutes et si nécessaire passez au gril pour dorer le dessus.






Menu végétarien IG bas du vendredi 31 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !
Dimanche prochain c'est la Chandeleur alors on se prépare.





P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Crêpes à la farine de blé intégrale, lupin et crème d'orge
ici
















Beurre de pommes
ici


















Ce midi PL
Gâteau de crêpes aux épinards (recette à venir)













Salade verte
Clémentines


Ce soir GP
Crème de champignons
ici












Galettes d'amarante aux petits pois
ici













1/2 mangue




Bonne journée !

jeudi 30 janvier 2020

Menu sans gluten ni lactose IG bas du jeudi 30 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Pain brioché au riz basmati complet
ici













Compote de fruits secs au jus d'orange
ici














Ce midi PL
Jambon cru (composition OK)
Poêlée d'endives aux pommes et aux petits lardons
ici













Un yaourt soja


Ce soir GP
Papillotes de poisson aux légumes, petite sauce d'or
ici

s












servies avec du quinoa
Un kiwi




Bonne journée !

mercredi 29 janvier 2020

Menu IG bas vite fait du mercredi 29 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !




P'tit déj GP
Jus de fruits (composition OK)
Biscottes T150 tartinées de purée de noisettes et saupoudrées de cacao 100%


Ce midi PL
Poêlée de foies de volailles
ici













Salade verte
Un yaourt nature
Clémentines


Ce soir GP
Soupe toute prête (composition OK)
Salade de riz à la truite fumée au parfum d'agrume (vu la saison, remplacez la tomate par des petits dés de carottes crues) - vous pouvez la préparer la veille
ici












Ananas




Bonne journée !

mardi 28 janvier 2020

Vos menus Ig bas du mardi 28 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !


Des cours pour devenir « adulte » ?


Photo de la rtbf


Et oui ! Paraît-il que cela existe aujourd'hui aux États-Unis. Le constat ne se fait pas que là-bas mais aussi dans le monde occidental.

Combien de jeunes savent faire un calcul intégral mais ne savent pas comment faire une lessive !
Constat ridicule ? Du tout !

L’université de Berkeley s’est rendu compte du manque d’apprentissage "des choses de la vie" de la part de ses étudiants. Des choses qui paraissent simples pour les parents mais qui sont encore obscures pour ces derniers. On ne parle pas uniquement de lessive mais de choses parfois plus évoluées comme remplir sa déclaration d’impôts, faire un emprunt à la banque, comprendre le système politique du pays, etc… Des connaissances que les parents ont apprises bien plus jeunes et qui paraissent aujourd’hui  l’apanage d’un « vrai adulte »

On sait peut-être envoyer 12 messages en même temps dans 5 conversations différentes et sur 3 applications distinctes, mais on ne sait pas faire tenir une plante plus de 2 semaines.

Aux Etats-Unis, de nombreuses écoles secondaires proposent un cours de citoyenneté générique appelé « Home economics » dans lequel les adolescents apprennent le b.a.-ba de la vie indépendante. Comment cuisiner, gérer un budget, organiser les tâches ménagères, remplir un chéquier.

Un enseignement qui a, outre-atlantique, une réputation de cours pour « jeunes demoiselles bonnes à marier » et qui a, du coup, de moins en moins de succès auprès des jeunes. Dommage, avec une meilleure communication sur ces cours, ils pourraient pourtant aider bien des jeunes à entrer dans la vie active en sachant où ils mettent les pieds.

Une forme d'éducation que l'on rencontre aujourd'hui, ce sont les parents « hélicoptères ». Ils sont là pour soutenir leurs enfants quand ils ont un problème, les pousser à réussir leurs études ou leurs projets plutôt que les armer des connaissances dont ils ont besoin pour vivre de manière autonome. Ce type de parents serait plus intéressé par couver leurs enfants et les rendre heureux à court terme plutôt que leur transmettre les connaissances de la "vraie vie".

Peut-être que l’existence d’internet leur fait penser que toutes les informations nécessaires pour savoir faire la lessive sont trouvables sur Google. Mais est-ce que les enfants/ado/adolescents vont réellement chercher cela sur internet ?

Quelle que soit l’origine de ce manque de connaissances sur la vie autonome, le fait est que les nouvelles générations se sentent perdues face au fait d’être adulte.

C’est dans ce contexte que l’université Berkeley propose des cours hebdomadaires de 1 h 30 sur 12 semaines pour apprendre les 'basics' de la vie d’adulte. L’initiative vient de deux étudiantes Belle Lau et Jenny Zhou qui se sont rendu compte des difficultés de vivre seules et des lacunes dans leur éducation. "Nous sommes jetés dans ce monde et n’avons aucune idée de ce que nous sommes censés faire", a déclaré Lau.

La classe est un cours géré par les étudiants dans le cadre du programme DeCal (Democratic Education at Cal) de l’Université. Dans le programme, les étudiants peuvent créer et animer leurs propres cours sur des sujets qui ne sont pas nécessairement couverts dans les cours traditionnels de l’université. Le cours se concentre sur des compétences telles que la gestion du temps, la mise en place d’un budget, la forme physique, la nutrition et les relations (amoureuses, amicales, de travail). Zhou et Lau font appel à des experts extérieurs pour enseigner aux étudiants ces compétences de la vie quotidienne.

L’idée peut paraître géniale et hyper pratique mais ce n’est pas le cas de beaucoup d’étudiants à Berkeley puisque le cours ne compte que 200 élèves. Sur les 42.000 inscrits à l’université californienne, ce n’est pas un franc succès.

Par contre, cela a inspiré différentes régions des Etats-Unis puisque, à Portland, il existe une véritable école pour adultes, qui propose des cours sur tout, de la résolution de conflits à comment se faire des amis.

Que penser d’un cours pareil dispensé dans nos universités belges ou ailleurs ? Cela aurait-il du succès ? Probablement. Cela serait-il accepté dans les hautes sphères de décision ?

Bonne semaine !

lundi 27 janvier 2020

Menu à très bas IG du lundi 27 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Crêpes à la farine d'orge mondé
ici
















Pâte à tartiner à la poudre de caroube
ici














Ce midi PL
Clafoutis à la bretonne
ici













Salade verte
Une orange


Ce soir GP
Filet de poisson vapeur servi avec une sauce câpres
ici












et du riz sauvage
Salade d'endives, aux pommes et noix
ici

















Bonne journée !

dimanche 26 janvier 2020

Bavarois pomme, caramel et vanille tonka (IG bas)

Ce dessert demande du temps de préparation mais l'avantage, c'est qu'il peut se préparer bien en avance du jour J car il se conserve sans problème plusieurs jours au frigo. Je l'ai préparé sur 3 jours, tranquillement.





Ingrédients
Pour le biscuit
100 g de poudre d'amande
4 blancs d’œuf
50 g de fructose ou autre sucre naturel
Huile
Pour la mousse de pomme
1 kilo de pommes bio
200 g de crème fleurette entière
3 feuilles de gélatine de 2 g
Pour le caramel
80 g de fructose
40 g de ghee
1 pincée de fleur de sel
200 g de crème fleurette entière
2 feuilles de gélatine de 2 g
Pour la mousse vanille tonka
3 jaunes d’œuf
250 ml de lait
20 g de fructose ou autre sucre naturel
1 gousse de vanille
1/2 fève tonka
200 g de crème fleurette entière
3 feuilles de gélatine de 2 g


Préparation
Mettez la vanille et la 1/2 fève tonka dans le lait dans un récipient fermé et réservez au frais (vous pouvez faire cette préparation 2 ou 3 jours à l'avance, ce n'est sera que plus parfumé).

Pour le biscuit
Mélangez le sucre et la poudre d'amande.
Incorporez délicatement les blancs battus en neige.
Sur plaque mettez du papier sulfurisé et graissez-le.
Posez un cercle de 25 cm dessus et versez la pâte.
Enfournez à 180°C pour 15/20 minutes environ.
Laissez refroidir puis retirez le papier sulfurisé et posez le biscuit sur le plat de service et repositionnez le cercle.

Pour la mousse de pomme
Épluchez les pommes, coupez-les en dés et faites les cuire doucement à couvert jusqu'à ce qu'elles soient tendres.
Mettez à ramollir la gélatine dans un bol d'eau.
Laissez refroidir la moitié des pommes et disposez-les sur le biscuit.


Mixez l'autre moitié de pomme et ajoutez la gélatine essorée en mélangeant bien.
Montez le crème fleurette en chantilly et incorporez-la délicatement aux pommes mixées.
Versez le tout dans le cercle et mettez au frigo.

Pour le caramel
Mettez à ramollir la gélatine dans un bol d'eau.
Faites tiédir la crème.
Faites un caramel à sec dans une casserole (attention avec le fructose il ne faut le laisser trop colorer sinon il devient amer).
Ajoutez alors la crème, le beurre et la pincée de sel et remuez bien le tout.
Incorporez alors la gélatine essorée en mélangeant bien.
Versez dans le cercle et mettez au frigo.


Ici j'ai du m'y reprendre à deux fois car pour le premier essai, je pensais que je pouvais me passer de gélatine, croyant qu'en refroidissant, le caramel serait suffisamment ferme.
C'était une erreur : le lendemain, une partie avait coulé dans le plat. J'ai dû le retirer et recommencer, cette fois avec la gélatine et tout s'est bien passé.

Pour la mousse vanille tonka
Retirez la vanille du lait et passez-le pour éliminer le râpé de la fève tonka.
Ouvrez la gousse de vanille et récupérez les grains que vous ajoutez dans le lait et mettez-le à chauffer.
Mettez à ramollir la gélatine dans un bol d'eau.
Battez les jaunes d’œufs et le sucre pour qu'ils forment un ruban.
Ajoutez le lait chaud en continuant à battre puis versez le tout dans une casserole.
Faites chauffer (réglage 5 en induction pour moi) en remuant sans cesse, jusqu'à ce que la sauce nappe bien la cuillère.
Incorporez alors la gélatine essorée et mélangez bien.
Montez la crème fleurette en chantilly et ajoutez à la crème anglaise refroidie.
Versez dans le cercle et mettez au frigo (mon cercle fait 4,5 cm de haut et ce n'était pas assez pour tout contenir. J'ai donc mis la crème vanille tonka que j'avais en trop dans des petits moules et nous l'avons dégusté à part).


Il ne reste plus qu'à prévoir la décoration que vous souhaitez.
J'ai choisi de faire un caramel à sec, dans lequel j'ai fait fondre un peu de ghee, puis j'y ai déposé des tranches de pommes que j'ai laissé cuire sans les tourner 1/4 d'heure environ.
Lorsqu'elles ont refroidies, toujours dans le caramel, je les ai disposées sur le bavarois, face non caramélisée sur le gâteau.



En version végétarienne, vous pouvez remplacer le gélatine par de l'agar agar : la texture sera plus ferme.





Dimanche 26 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !




Vous allez sûrement entendre parler de la blockchain.

Imaginez, vous êtes dans un magasin d’alimentation. Vous achetez des œufs par exemple.
En scannant le QR code sur l’emballage de la boîte d’œuf, vont s’afficher sur votre écran l’endroit de l’élevage et la bouille de l’éleveur, ce qu’ont mangé les poules, etc…
Voilà ce qu’est la blockchain déjà proposée par quelques producteurs : une façon de rapprocher le consommateur et le producteur en donnant des informations sur les modes d’élevage.




Bonne journée et à tout à l'heure pour le goûter.

samedi 25 janvier 2020

Menu festif IG bas du samedi 25 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !
Des recettes simples pour se régaler, un plat unique qui mijote doucement.
Cela fait partie des plaisirs de l'hiver non ?!



Entrée
Pas la peine !

Plat
Petit salé aux lentilles
ici









Salade verte


Dessert
Mousse au chocolat
ici












servie avec un gâteau de Savoie
ici

















Bonne journée !

vendredi 24 janvier 2020

Menu végétarien IG bas du vendredi 24 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Pain viennois et ses pépites
ici











Une compote de pommes maison


Ce midi PL
Quiche aux chicons (endives)
ici













Salade verte
Un yaourt nature


Ce soir GP
Kasha et pois chiches épicés à la tomate et épinards
ici













Kiwi




Bonne journée !

jeudi 23 janvier 2020

Velouté de panais et chou fleur au curcuma (IG bas)

Une recette inspirée du blog La Gourmandise selon Angie






Ingrédients
1 oignon
1 chou-fleur (taille moyenne)
3 ou 4 panais (selon la taille)
1 cuillère à café bombée de curcuma en poudre (plus ou moins selon votre goût)
Sel, poivre


Préparation
Préparez les légumes et coupez les panais en morceaux pas trop gros et le chou fleur en bouquets.
Faites fondre l’oignon émincé dans une cocotte avec un filet d’eau quelques minutes.
Ajoutez les légumes, sel, poivre et versez de l’eau à peine à hauteur.
Couvrez et laissez mijoter pendant 30 à 40 minutes.
Retirez un peu de bouillon et mixez le tout.
Ajustez ensuite la consistance en ajoutant si nécessaire un peu de bouillon.
Vérifiez l’assaisonnement et saupoudrez de curcuma.
Mélangez bien.

Vous pouvez servir avec quelques graines de votre choix.


Le velouté de Marina saupoudré de parmesan royal




Menu sans gluten ni lactose du jeudi 23 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Flan aux pruneaux
ici














Petits gâteaux bonne conscience
ici











Ce midi PL
Steak grillé
Poêlée de légumes d'hiver
ici













Un yaourt nature soja


Ce soir GP
Velouté de panais et chou fleur au curcuma (recette à venir)














Petite blanquette de poisson
ici












servie avec du riz Basmati
Un kaki




Bonne journée !

mercredi 22 janvier 2020

Crème Budwig (IG bas)

Cette recette s'appelle aussi délice du matin ou crème de 100 ans.
Elle a été créée par Johanna Budwig, une pharmacienne suisse et reprise par Catherine Kousmine, médecin russe qui l'a rendue célèbre.
Un p'tit déj idéal pour bien commencer la journée sans risque de fringale.





Ingrédients
3 cuillères à soupe de céréales brutes au choix (avoine, épeautre, sarrasin...)
Lait écrémé ou végétal ou fromage blanc 0% ou végétal ou yaourt soja ou 0%
1 cuillère à café d'huile végétale (lin, cameline, noix...)
1 cuillère à café bombée de poudre d'amandes ou purée d'amande
1 poignée de graines (courge, tournesol...) ou d'oléagineux concassés (noisettes, noix...)
1 cuillère à soupe de baies de goji
Un peu de fruits frais de saison
Une cuillère à café de miel ou autre sucre naturel
Choisissez les ingrédients en fonction de vos goûts et de vos sensibilités à tel ou tel aliment.



Préparation
La veille mélangez dans un bol le lait, le miel et les céréales.
Mettez au frais.
Au matin, ajoutez la poudre d'amande ou la purée, les graines, les baies de goji, les fruits frais.
Mélangez bien et dégustez.

On peut varier les plaisirs selon la saison. Et pourquoi pas un peu de cacao 100% par exemple






Menu IG bas vite fait du mercredi 22 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de fruits (composition OK)
Crème Budwig (recette à venir)














Ce midi PL
Petites quiches sans pâte au bacon ou jambon
ici












Salade verte
Une pomme


Ce soir GP
Soupe toute prête (composition OK)
Pâtes au thon à la sauce tomate
ici
















1/2 mangue surgelée




Bonne journée !

mardi 21 janvier 2020

Vos menus Ig bas du mardi 21 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !


Notre ennemi N° 1 ! Le sucre !



Photo de Le Soir


La semaine passée, on parlait de pulsions alimentaires et bien souvent celles-ci se terminent sur du sucre !

On parle du sucre ici

On parle des glucides 

Comme on le sait, le sucre se cache partout, même dans les aliments que vous n’auriez jamais soupçonnés et il est à l’origine de nombreuses pathologies comme le diabète, le surpoids ou encore le cancer.


Quelques indices pour reconnaître les signes qui prouvent que nous en mangeons peut-être de trop :

On est souvent fatigué

On a tout le temps soif

On grignote sans arrêt

On a des problèmes de peau

On prend du poids

On est déprimé

On a plus de caries

Notre cerveau fonctionne au ralenti

En conclusion : 
Ne pas confondre sucres ajoutés et glucides".
Sachant qu'un sucre fait 5 g et qu'une canette de soda en contient 35 g (soit l'équivalent de 7 morceaux), on comprend vite que la dose journalière est vite atteinte. D'autant que le sucre se cache partout, même dans les aliments salés : presque tous les plats préparés industriels en contiennent.

Soyons consommateurs avertis et lisons les étiquetages

On réapprend à manger l'aliment pour l'aliment car nos papilles peuvent s'éduquer

Enfin, on ne fuit pas un aliment glucidique comme le féculent car il est nécessaire pour garder une glycémie suffisante et éviter ainsi les envies de sucre.

Bonne semaine !






lundi 20 janvier 2020

Menu à très bas IG du lundi 20 janvier 2020

Bonjour la maisonnée !




P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Pain boulot à la farine d'orge mondé et graines d'amarante
ici













Confiture de clémentines
ici













Ce midi PL
Gratin de salsifis au jambon cru
ici
















Salade verte
Pamplemousse


Ce soir GP
Soupe de pois chiches et poireaux
ici













Rillettes de sardines
ici














servies sur wasas fibres
Un petit bol de fromage blanc 0% mélangé avec de la compote de pomme à la cannelle




Bonne journée !

Imprimer