image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mardi 22 octobre 2019

Vos menus Ig bas du mardi 22 octobre 2019

Bonjour la maisonnée !


Notre gourde ! N'est-elle pas un nid à bactéries ?



Photo de la Rtbf


Utiliser une gourde et la remplir d'eau du robinet, plutôt que d'acheter de l'eau dans des bouteilles jetables : c'est meilleur pour l'environnement, et aussi pour le portefeuille

L'eau du robinet est très surveillée du point de vue sanitaire. Encore faut-il bien entretenir sa gourde, et la nettoyer correctement. Si on se contente de remettre à niveau l'eau contenue dans la gourde, cette dernière va rapidement devenir un nid à bactéries. Ce n'est d'ailleurs pas nécessairement plus propre si on ne nettoie que la partie de la gourde qui est en contact avec la bouche.

"Les bactéries ont tendance à former un biofilm qui va s'accumuler à l'intérieur du contenant" affirme le Dr Philip Tierno, microbiologiste à l'Université de New York à Mashable.
Ce biofilm contiendra différents types de bactéries qui proviennent du monde extérieur: lorsque vous serrez la main de quelqu'un, lorsque vous empoignez une rampe d'escalier ou une main courante dans le métro, lorsque vous allez aux toilettes avant de reprendre votre gourde. Rincer cette dernière ne suffit donc pas, selon le Dr Tieno, "il faut impérativement frotter l'intérieur de la gourde" pour éliminer ce biofilm, selon lui.

Comment allons-nous rendre réutilisable notre gourde à l'infini ? En la nettoyant correctement.

Ci-après les conseils d'un spécialiste du matériel destiné au trail et randonnée :

Vider ce qui reste d'eau : l'eau stagnante peut entraîner moisissures et odeurs désagréables.

Si vous nettoyez la gourde à l'eau chaude, il faut au moins une température de 71 degrés pour éliminer les bactéries.

Vous pouvez tremper votre gourde dans de l'eau avec du détergent vaisselle ou du bicarbonate, avant de la rincer abondamment.

Frottez l'intérieur du récipient avec un goupillon (surtout si vous y avez mis du jus de fruits, un liquide sucré, du lait, du potage,…).

A faire une fois par mois : remplir la gourde, pour moitié avec du vinaigre blanc, pour moitié avec de l'eau savonneuse. Laissez agir pendant une nuit avant de rincer abondamment avec de l'eau claire (sans oublier le bouchon).

Certaines gourdes conviennent au nettoyage par un lave-vaisselle.


Bonne semaine !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Imprimer