image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mardi 10 septembre 2019

Vos menus ig bas du mardi 10 septembre 2019


Vous aimeriez avoir des œufs frais chez vous ? Vous trouvez que vous encore beaucoup de déchets alimentaires et vous aimeriez faire quelque chose ? Vous avez envie de sauver une poule de batterie ?




Photo de ma poule be et de Vivre ici be




Une solution :

Un service de location de poules ! Oui cela peut vous choquer, comme moi, en lisant cette phrase mais pas du tout ! C'est une belle initiative.

Aujourd'hui l'accent est mis sur le tri des aliments qu'on soit en entreprise, au bureau ou bien encore à la maison mais peut être que nous ne faisons pas attention aux déchets verts qui partent malheureusement à la poubelle.

Heureusement, à Bruxelles, la plupart des communes ont mis en route un système de sacs « oranges » dans lesquels on jette les déchets alimentaires et pas les déchets des jardins. Ces sacs représentent 40% des déchets alimentaires jetés dans les sacs poubelles ordinaires.

Qu'en est-il de ce service de location ? "Ma Poule" propose, pour les entreprises, collectivités et particuliers à travers le pays, de louer des poulaillers à domicile à l’heure où la transition écologique est devenue une priorité pour la société.

Le concept

C'est l'idée un peu folle de deux amis, Antoine Lacroix et Benoît Kerkhofs qui ont lancé ce concept de poulailler à domicile, géré à 100% par les concepteurs. De A à Z, les deux comparses s'occupent de la livraison, l'installation, l'entretien et la gestion des poules.

Leur catalogue propose plusieurs type de poules aux choix, en fonction de l'attente des hôtes. Par exemple, sur les 6 sortes de poules proposées, on y retrouve des poules ornementales (qui réduisent et mangent les déchets organiques) et les poules pondeuses (qui abîment davantage le terrain sur lequel elles sont).

Un design moderne

Le design est important pour "Ma Poule", et local! Avec un toit en corten (plaque métallique "orange") provenant de Verviers et un bois d'une entreprise locale liégeoise, les deux "Chicken Manager" souhaitent rendre leur idée aussi belle que pratique.

Le concept a d'ailleurs plusieurs avantages pour les entreprises ou collectivités (comme les homes ou les écoles). Il permet le traitement des déchets, mais aussi une production production bio, des œufs locaux pour tous ou encore une cohésion sociale au sein de la structure.

Le prix ?

Il est divisé en deux services. Tout d'abord, un coût d'installation et de livraison qui est de 250 euros HTVA. Et à ça s'ajoute un coût de location et d'entretien mensuel qui s'élève à 95 euros HTVA.
Un concept qui a un coût, mais qui vous permet de ne pas perdre de temps en installation, entretien et gestion.



Une deuxième solution  et celle-ci me plaît énormément :

Il existe aussi la possibilité de sauver une poule qui vient de terminer son cycle de vie dans les batteries ou bien encore dans les élevages intensifs.

Elles recherchent un foyer et reprendre une vie normale et surtout se refaire une santé.

Oui, en effet, beaucoup de mes connaissances ont un jardin et ont fait ce geste. Au début, les poules ont difficiles mais par la suite on s'aperçoit très vite qu'elles s'épanouissent et vous offrent en retour quelques œufs qui suffisent amplement à notre besoin. On peut aussi adopter une seule poule!

Le fermier ne demande jamais très cher et finalement tout le monde y trouve son compte !

Adresse pour la première solution :  ici  

Adresse pour la deuxième : rtb.f.be - sans famille - les poules heureuses - 

Bonne semaine !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Imprimer