image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

jeudi 31 janvier 2019

Menu IG bas sans gluten ni lactose du jeudi 31 janvier 2019

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Pain craquant suédois
ici











 




Confiture maison
ici


Ce midi PL
Salade de radis noir
Quiche sans pâte au thon
ici







 








Salade verte
Une grenade


Ce soir GP
Dhal aux lentilles
ici








 







Viande des Grisons
Légumes d'hiver rôtis au four
ici













Ananas




Bonne journée !

mercredi 30 janvier 2019

Menu IG bas vite fait du mercredi 30 janvier 2019

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de fruits
Crêpes de sarrasin et graines de lin (préparées à l'avance)
ici













tartinées de carré frais 0% + jambon blanc dégraissé.
Roulées et coupées en grosses rondelles


Ce midi PL
Émincé de volaille à la crème d'amandes
ici












Salade d'endives
Un petit morceau de gruyère
Clémentines


Ce soir GP
Spaghettis aux épinards et aux lardons des Grisons
ici










 

Un yaourt de chèvre 0%
Un kiwi




Bonne journée !

mardi 29 janvier 2019

Pain/cake à l'okara de noisette et au citron Ig bas

Un bon petit-déjeuner ou un en-cas de qualité et pourquoi pas un goûter?

Selon les ingrédients, il devient PL uniquement ou GP/PL



Ingrédients :

Version PL :
3 œufs
1 yaourt de soja
2 pots de farine orge mondé
1 pot d'okara de noisettes
1 pot de fructose ( ou autre mais ig bas)
50 ml d’huile d’olive
1 citron  : le zeste et le jus
1 sachet de levure chimique

Version GP/PL :
3 blancs d’œufs
1 yaourt de soja
2 pots de farine orge mondé
1 pot d'okara de noisettes
1 pot de fructose ( ou autre mais ig bas)
50 ml d’huile d’olive
1 citron  : le zeste et le jus
1 sachet de levure chimique

Préparation :

Mélangez le tout
Cuisson : 180° pendant 40 minutes




Pain cake de Mariline






Vos menus ig bas du mardi 29 janvier 2019


Bonjour la maisonnée !

On mange trop de sucre ! On ne le répétera jamais assez !



Quelques signes......

On est toujours fatigué !
On n'a tout le temps soif !
On grignote sans arrêt !
Des problèmes de peau !
On prend du poids !
On est déprimé !
On a plus de caries !
Le cerveau fonctionne au ralenti !

Et oui par exemple, le grignotage sans arrêt : on appelle cela le circuit de la récompense ! Le cerveau vous demande du sucre et encore du sucre  et bonjour le grignotage !

La variation du taux de sucre dans le sang va influencer l'irritabilité, les sautes d'humeur, les pensées négatives !

En mangeant du sucre, on se donne un coup de fouet et hop on a l'impression que notre cerveau se réveille et bien non ! Cet effet va vite être remplacé par un effet négatif : la déconcentration !


Une fois de plus les aliments à index glycémiques bas sont à privilégier.

Bonne semaine !



lundi 28 janvier 2019

Menu à très bas IG du lundi 28 janvier 2019

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Fromage blanc de soja crémeux
ici













Wasas fibres


Ce midi PL
Carottes râpées
Orge mondé façon riz cantonnais
ici












Salade verte
Une orange


Ce soir GP
Soupe aux orties et lentilles corail
ici









 






Poisson vapeur servi avec une mijotée de poireaux et fenouil
ici













Fruits de la passion




Bonne journée !

dimanche 27 janvier 2019

Crème ganache au chocolat noir (Ig bas)

Cuisson au TM 5 (thermomix) mais peut se faire autrement




Ingrédients :
300 ml de crème fraîche à 20% ou autre
2 jaunes d’œufs
10 gr de fructose ou sucre de bouleau
200 gr de chocolat noir à + de 70%


Préparation : 
Râper le chocolat, vitesse 8 pendant 10 secondes, réservez
Dans le bol, versez la crème fraîche et portez à ébullition, vitesse 3, 100°C ; dès la température atteinte baissez et ajoutez le chocolat
Entre-temps, blanchissez les jaunes avec le sucre fructose ou autre au fouet
Ajoutez le jaune dès que la température du mélange chocolat atteint 50°C, vitesse 3, pendant quelques minutes
Réservez à température ambiante et employez selon vos besoins




Vous pouvez aussi la battre pour lui donner un aspect plus mousse.





Dimanche 27 janvier 2018


Bonjour la maisonnée !




Les fêtes sont passées, les décorations scintillantes de Noël sont éteintes, l’hiver est là… tout à coup l’ambiance n’est plus la même.
C’est le moment ou jamais de pratiquer le hygge.
Ce terme vient de Norvège et on pourrait l’apparenter au cocooning.
Le hygge désigne un sentiment de bien-être, le fait de se sentir bien chez soi, dans une atmosphère chaleureuse.
Les norvégiens qui doivent supporter de longs mois d’hivers sombres l’ont bien compris : il faut entretenir la positivité à tout prix.
Ils y réussissent tellement bien que ce sont eux qui sont classés parmi les peuples les plus heureux du monde.
Leur art de vivre consiste à créer un bel intérieur décoré avec goût où ils se sentent bien. Ils reçoivent beaucoup, parents et amis dans un souci de partage et de solidarité.
La priorité pour eux c’est d’apprécier les moments de la vie, quels qu’ils soient : un moment avec des amis, une tisane qu’on sirote en regardant la pluie tomber, un bouquin au coin du feu… tous ces petits riens qui font tant de bien.



Bonne journée et à tout à l'heure pour le goûter !

samedi 26 janvier 2019

Menu festif IG bas du samedi 26 janvier 2019

Bonjour la maisonnée !
Des amis végétariens ?
Invitez-les à votre table sans complexe : ils vont se régaler... et vous aussi !



Entrée
Crème de pistache servie avec des légumes crus
ici











Plat
Endives à la bolognaise
ici












Dessert
Gâteau coco framboises
ici
















Bonne journée !

vendredi 25 janvier 2019

Menu végétarien IG bas du vendredi 25 janvier 2019

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Sarrasin ou orge mondé façon riz au lait
ici














Ce midi PL
Salade de carottes râpées
Galettes de tempeh
ici













 


Choux de Bruxelles à la chapelure épicée
ici











 

Ce soir GP
Soupe au chou et haricots en grains
ici













Un petit bol de fromage blanc 0% avec des fruits rouges




Bonne journée !

jeudi 24 janvier 2019

Menu IG bas sans gluten ni lactose du jeudi 24 janvier 2019

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Blinis à la farine de lentilles
ici













Gelée de pamplemousse
ici



Ce midi PL
Salade de chou rouge cru
Poulet façon tajine à la marocaine
ici












servi avec du quinoa
Clémentines


Ce soir GP
Soupe de patates douces, carottes et gingembre
ici

















Moules aux chicons (endives)
ici









 



Un kaki




Bonne journée !

mercredi 23 janvier 2019

Menu IG bas vite fait du mercredi 23 janvier 2019

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de fruit
Petits gâteaux bonne conscience : que vous préparez à l'avance et faciles à emporter avec soi lorsqu'on est pressé
ici












Ce midi PL
Poêlée de foies de volaille
ici





 







Salade d'endives aux graines de courge
Une pomme


Ce soir GP
Thon à la sauce tomate piquante
ici











 

servi avec des pois chiches et haricots verts
Une orange




Bonne journée !

mardi 22 janvier 2019

Granola aux abricots secs et amandes Ig bas

Une recette de Mariline


Ingrédients :
250 g de flocons d’orge
100 g d’amandes
35 g de graines de sésame
50 g de graines de tournesol, courge.
20 g de graines de chia
100 g d’abricots secs
2 cs bombées purée amandes
1 pincée de sel

Préparation :

Préchauffez le four à 180 °
Concassez grossièrement les amandes.
Dans un saladier mélangez bien tous les ingrédients sauf les abricots.
Étalez la préparation sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
Enfournez pour 10 minutes en remuant au bout de 5 minutes.
Coupez les abricots en petits morceaux.
Au bout des 10 minutes, ajoutez les abricots.
Enfournez à nouveau pour 10 minutes en remuant au bout de 5 minutes.
Sortir du four, laisser refroidir et mettre dans un bocal hermétique.


Le granola de Laura CC







Vos menus ig bas du mardi 22 janvier 2019

Bonjour la maisonnée !


Les épinards ! Un légume à ne pas négliger ! Une source de bienfaits !




Première bonne raison d'en manger : un légume coupe-faim!

Riches en fibres, les épinards pourraient permettre de réduire la sensation de faim, d’autant plus s’ils sont consommés crus.

Deuxième bonne raison : les os

Les épinards sont particulièrement riches en vitamines K. Celles-ci jouent un rôle dans la coagulation du sang mais aussi dans la formation et la préservation des os.

Troisième bonne raison : les yeux

Selon le Dr Senninger, médecin nutritionniste, les épinards sont surtout intéressants au vu de leur teneur en caroténoïdes notamment en lutéine et zéaxanthine, des pigments végétaux. Or, ces caroténoïdes sont excellents pour la santé oculaire. Antioxydants, les caroténoïdes contenus dans les épinards luttent contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Cette maladie se traduit par une baisse de la vision centrale, à cause de la détérioration de la macula lutea, une zone de la rétine.

Quatrième bonne raison : anti-cancer

Les épinards contiennent des enzymes de phase 2, le sulforaphane qui nettoie l’ADN." La mastication libère ces enzymes et elles peuvent alors jouer leur rôle bénéfique, anti-cancer.

Une étude scientifique de 2009 a également montré que les flavonoïdes (pigments antioxydants) des épinards pouvaient protéger du cancer de l’ovaire. Une baisse de 29 à 43% du risque a ainsi été mesurée chez les femmes consommant régulièrement des aliments riches en flavonoïdes tels que les épinards.

Enfin, une étude parue en 1997 a montré une réduction du risque de cancer du sein lorsque l’on consomme conjointement des carottes et des épinards au moins deux fois par semaine, en raison de leur richesse en vitamine A et en enzymes de phase 2.

Cinquième bonne raison : le vieillissement

Une étude scientifique de 2002 a ainsi montré que même sur une courte période, une alimentation riche en épinards et en tomates réduisait le stress oxydatif dû aux radicaux libres. L’épinard serait donc un allié idéal pour lutter contre le vieillissement cellulaire car il regorge d’antioxydants.

Sixième bonne raison : l'anémie

Les épinards sont riches en vitamine B9 aussi appelée acide folique ou folate."Il y en a dans tous les légumes à feuilles vertes.
C’est d’ailleurs pour cela que cette vitamine s’appelle l’acide folique qui vient du mot "feuille". Cette vitamine joue un rôle contre le cholestérol, mais aussi au niveau du cerveau pour l’humeur."De plus, les folates sont nécessaires à la division et au maintien cellulaire ainsi qu’au métabolisme. Ils sont particulièrement recommandés aux personnes anémiées et aux femmes enceintes. Lors d’une grossesse, la vitamine B9 pourrait en effet réduire le risque de malformation du tube neural du fœtus*, qui donnera lieu à la moelle épinière et au cerveau. C’est pourquoi, à l’heure actuelle, on recommande aux femmes enceintes d’en prendre le plus tôt possible.

Enfin, septième bonne raison : l'asthme

Plusieurs études suggèrent que les épinards, grâce à certains de leurs nutriments, pourraient réduire le risque d’asthme.
Une étude scientifique de 1999 a ainsi montré que la consommation quotidienne d’une algue riche en bêta-carotène (Dunaliella bardawil) réduisait le risque d’asthme induit par l’effort. Comme les épinards sont eux-aussi relativement riches en bêta-carotènes, ils pourraient également, dans une moindre mesure, avoir ce rôle protecteur. Une autre étude datée de 2006 et menée sur plus de 68 000 femmes a également montré qu’une consommation de légumes à feuilles vertes pouvait réduire le risque d’asthme chez l’adulte.

Bonne semaine !

lundi 21 janvier 2019

Cassolette de poisson aux petits légumes crémés (Ig bas)

Nous sommes en PL



Ingrédients :
Le bouillon qui sera réservé :
1 petite carotte
1 blanc de poireau
1 branche moyenne de céleri vert et quelques feuilles
1 échalote
Persil frais
Epices « bouquet garni »
1 cube de légumes ou poulet dégraissé
Eau, à ras des légumes

300 gr de poisson blanc, ici du cabillaud
2 œufs durs
100 gr de champignons de Paris
80 gr de fromage de chèvre style Chavroux ou celui que vous préférez
Sauce blanche faite de crème d'orge (farine) et du bouillon
Ciboulette
90/100 gr de comté râpé
Un peu de parmesan râpé pour gratiner
Sel, Poivre, Ail en poudre, Muscade

Préparation
Lavez, épluchez, détaillez finement les légumes pour le bouillon.
Amenez à ébullition et ensuite laissez prendre à petits bouillons pendant 5 minutes.
Au bout, plongez le poisson et laissez pocher pendant 5 minutes.


Réservez
Séparez les légumes du bouillon et réservez les deux. Séparez la carotte du mélange car nous sommes en PL
Épluchez les champignons et coupez en duxelles ; précuire très légèrement à la poêle ou aux MO sans matière grasse
Écalez les œufs et coupez-les en petits morceaux
Faites la sauce blanche sans matière grasse avec la crème d'orge en poudre et le bouillon, assaisonnez.
La sauce ne doit pas être trop épaisse. Ajoutez le fromage de chèvre et le comté râpé.
Entre-temps, vous aurez mélangé sans écraser, le poisson émietté grossièrement, les légumes, les œufs durs et les champignons. Ajoutez la ciboulette coupée.
Ajoutez la sauce blanche.
Dans four préchauffé sur 180°C, faites gratiner pendant 20 à 30 minutes en saupoudrant en cours de cuisson d'un peu de parmesan.




Menu à très bas IG du lundi 21 janvier 2019

Bonjour la maisonnée !




P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Petits pains paléo
ici
















Compote de fruits rouges


Ce midi PL
Cassolette de poisson aux petits légumes crémés (recette à venir)













Salade verte
Clémentines


Ce soir GP
Soupe pois chiches, poireaux et curcuma
ici












 
Jambon blanc dégraissé
Chou fleur grillé
ici
















Un yaourt 0%




Bonne journée !

Corrections de menu coquilles du dimanche 20 janvier 2019


Voici les corrections
Ptit déj GP
3 dattes : attention IG70
1 wasas Léger

Ce midi PL
Carottes râpées assaisonnées de jus de citron
Une fine tranche de jambon blanc dégraissé
Champignons en sauce


Ce soir GP
Velouté de courge musquée et panais au gingembre
Couscous de chou fleur
Une clémentine


Une seule erreur d’IG à trouver.
Ce n’est pas là-dessus que je voulais mettre l’accent aujourd’hui.
C’est plutôt sur un travers dont beaucoup usent après les fêtes par exemple, pensant ainsi régler au plus vite les quelques abus alimentaires… traduits par quelques kilos de trop et cette sensation désagréable de se sentir lourd(e).

Vous l’aurez sûrement noté (du moins je l’espère !!), ce menu n’est absolument pas équilibré.
D’abord parce qu’il n’est pas structuré correctement et puis en apports insuffisants.
S’affamer ne résoudra pas le problème, il ne fera que l’amplifier.

Certes à ce rythme-là, et au prix de beaucoup de privations, on a toutes les chances de perdre du poids. Mais ne vous leurrez pas si vous tentez l’expérience, tôt ou tard les kilos perdus réapparaîtront et ils amèneront avec eux quelques copains en plus.

En ne vous alimentant pas assez et de manière non équilibrée, vous allez mettre votre organisme en souffrance.
Il aime avoir quelques réserves, ça le rassure, et ce qu’il déteste par-dessus tout, c’est de devoir s’en séparer sous la contrainte. Et c’est exactement ce que vous allez l’obliger à faire.
Sa vengeance sera alors terrible car il n’oublie rien.
Il attendra son heure.
Cette heure viendra lorsque vous n’en pourrez plus de ces restrictions que vous vous imposez. La frustration fera son œuvre et vous finirez par craquer en vous jetant sur tout ce qui se mange et dont vous vous êtes privé.
Dans le meilleur des cas, vous aurez tenu le temps de perdre un peu de poids. Que ferez-vous alors ? Vous reprendrez une alimentation plus normale.
De toute façon, dès l'instant où vous cesserez les privations, votre organisme n’aura qu’une obsession, c’est de refaire ses réserves. Et c’est ce qu’il fera car tout votre corps luttera contre vous (cerveau compris), pour vous inciter à manger, manger, manger.
On est donc dans une spirale infernale : moins on mange et plus au final on prend de poids.
Comment s’en sortir alors ?
Et bien CQDF : en mangeant, et oui !
Vous voulez perdre du poids ? Alors mangez !
Mais pas n’importe quoi et pas n’importe comment :
- 3 vrais repas par jour
- vous devez sortir de table rassasié (ce qui ne veut pas dire non plus se goinfrer, mais prendre le temps de manger tranquillement, en mastiquant bien, pour sentir le moment de satiété arriver)
- Pour un petit coup d’accélérateur si cela peut vous rassurer, vous pouvez faire durant un ou deux jours, des repas IG35. C'est-à-dire que vous ne consommerez que des aliments dont l’IG est inférieur ou égal à 35, et ceci aussi bien en GP qu'en PL. Ne mangez pas trop gras non plus. Mais cette méthode n’est pas du tout indispensable.
- Des protéines à chacun des trois repas
- Des légumes verts midi et soir
- Deux portions de féculents par jour
- Un peu de gras de bonne qualité tous les jours
- Une bonne hydratation
- Et point important : du plaisir à table alors cuisinez des choses que vous aimez, pensez aux herbes et aux épices pour donner du goût.
En conclusion, plus vous ferez ami/ami avec votre corps et plus vous avez de chance d’obtenir ensemble de bons résultats pour votre bien-être à tous les deux.
C’est en donnant chaque jour à votre organisme ce dont il a besoin pour aller bien, en faisant un peu d'exercice si vous le pouvez, qu’il consentira petit à petit à se délester de ses réserves : c’est un travail sur le long terme ne l’oubliez pas.
Ne luttez pas contre votre corps : vous ne faites qu’un et devez avancer ensemble, en confiance.

dimanche 20 janvier 2019

Tuiles plates biscuitées au coco ig bas






Ingrédients pour +/- 16/17 tuiles
20 gr de sucre de bouleau (xylitol) ou fructose
15 gr de farine de coco ou de crème d'orge en poudre (dérivé de la farine)
10 gr de farine de farine fiberpasta normal ou orge ou soja 
30 gr de coco râpé
Quelques pincées de poudre de gingembre
1 pincée de sel
12 ml d'huile d'olive
160 à 200 ml de lait de coco minimum (ou 160 ml de lait + 40 ml d'eau )


Préparation
Mélangez le sucre, la farine de coco, la farine choisie, le coco râpé, le gingembre et le sel. Ajoutez le lait de coco et enfin l'huile.
On obtient une pâte assez épaisse mais homogène tout de même. Si vous pensez que votre mélange est trop épais ajoutez un peu d'eau.
Four préchauffé sur 200°C en chaleur tournante ou pulsé.
Sur une feuille de papier sulfurisé ou feuille silicone ou sur un silpat, déposez des petits tas de pâte de la valeur d'une cuillère doseuse non remplie et formez des ronds avec le côté arrondi de la cuillère doseuse ou d'une fourchette.
Essayez d'être régulier pour que la tuile plate ne brûle pas à certains endroits.
Cuisson : sur 200°C  10 minutes puis sur 180°C, 5 minutes mais ouvrir le four après les 10 minutes sur 200°C pour laisser échapper le trop plein de chaleur.
Laissez refroidir sur une grille.
On peut ranger dans une boîte en fer.
PS : Les tuiles ne restent pas croquantes à cause de l'humidité ambiante, ce qui est normal. On peut envisager de les faire avec de la farine de lupin qui est employé dans les biscuits.




Menu coquilles du dimanche 20 janvier 2019


Bonjour la maisonnée !
Troisième dimanche du mois, traditionnellement consacré au menu phase 1 contenant volontairement des erreurs. A vous de les trouver !

Attention : afin que tous ceux qui le souhaitent puissent participer, ne mettez pas vos corrections ici.
Les résultats seront publiés demain, nous pourrons les commenter ensemble.





Ptit déj GP
3 dattes
1 wasa Léger


Ce midi PL
Carottes râpées assaisonnées de jus de citron
Une fine tranche de jambon blanc dégraissé
Champignons en sauce















Ce soir GP
Velouté de courge musquée et panais au gingembre













Couscous de chou fleur













Une clémentine




Bonne journée et à tout à l'heure pour le goûter !

Imprimer