image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

samedi 2 juin 2018

Rendez-vous dans la véranda - Juin 2018


Bonjour, bonjour !

NASH ! En avez-vous déjà entendu parler ?
En d’autres termes, cela veut dire « stéatohépatite non alcoolique »
On l’appelle également la maladie du soda.
Elle fait de plus en plus de ravages (6 millions de français sont déjà atteints), à tel point qu’on va manquer d’ici peu de foies à transplanter au train où vont les choses.
Elle concerne bien sûr d’autres pays.

La cause ? Principalement les boissons sucrées, une alimentation trop riche, une mauvaise hygiène de vie…
Tout ce sucre, toute cette graisse, au bout d’un moment le foie sature et ne peut plus assimiler.
Il stocke alors des acides gras qui créent des inflammations et peuvent évoluer en cirrhose, en diabète, maladies cardio-vasculaires, voire en cancer.
Les hépatologues constatent que certains de leurs patients sont atteint de cirrhose sans avoir bu une goutte d’alcool mais en consommant plusieurs sodas par jour.
Les personnes consommatrices de boissons sucrées quotidiennement, ont 55% de risques de développer une stéatose métabolique.
C’est une épidémie silencieuse, dont on n’entend pas parler. Cette maladie ne présente aucun symptôme et peut évoluer très lentement, durant plusieurs années. Lorsque des signes de fatigue apparaissent, il est souvent trop tard.
Les personnes atteintes sont celles en premier lieu qui sont en surpoids important sans forcément parler d’obésité. Elles sont bien souvent également hypertendues et diabétiques. A la palpation, leur foie est plus gros que la normale. Le diagnostic peut être confirmé avec une échographie ou une biopsie.
A ce jour, il n’existe pas de traitement efficace.
Seule solution : cesser de boire ces boissons et se tourner résolument vers une alimentation saine et équilibrée, sans oublier d’y associer une pratique sportive, quelle qu’elle soit.

Nous sommes tous responsables de ce que nous mettons dans nos verres et nos assiettes.

Les médecins s’inquiètent de la montée en puissance de cette pathologie sournoise.
Les industriels de l’agroalimentaire non et ils continuent en toute impunité à nous fournir en toutes sortes de poisons.

2 commentaires:

  1. Oui, c'est exactement la même chose que lorsqu'on gave les oies ou canards....sauf que c'est sur les humains et que eux c'est volontairement qu'ils s'infligent ce traitement. ..

    RépondreSupprimer

Imprimer