image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

dimanche 3 juin 2018

Dimanche 03 juin 2018


Bonjour la maisonnée !







Elle attendait son vol dans l'aéroport et pour passer le temps, elle acheta livre et en même temps (pas bien !!), un sac de biscuits.
Elle trouva une place assise dans le grand hall et s'installa pour lire.
Ce livre était très intéressant mais il n'empêche, elle vit bien que l’homme assis à côté d’elle, effronté au possible, prenait un ou deux biscuits dans le sac posé entre eux. 
Bien que furieuse de cette attitude, elle fit comme si elle ne voyait rien. 
Elle lisait, mangeait des biscuits tout en surveillant le tableau des départs pour ne pas rater son vol.
Pendant ce temps, le « voleur de biscuits » se servait des biscuits encore et encore. 

Elle n'avait qu'une hâte : pouvoir se lever et prendre son avion.
A force que tous deux piochent dans le paquet, il n'en resta qu’un seul.
L'homme ne se démonta pas : il prit le dernier biscuit, le cassa en deux, lui en offrit une moitié avec un petit sourire niais et mangea sa part. 
Elle le lui arracha presque des mains tant elle était suffoquée par cette attitude et elle rageait intérieurement de ce que sa timidité maladive l'empêche de remettre ce personnage à sa place...
Enfin son vol fut annoncé et elle ne fut pas fâchée de partir loin de cet odieux personnage.
Installée confortablement à bord, elle chercha dans son sac son livre qu’elle avait presque terminé. En fouillant, incrédule, elle vit son paquet de biscuits intact. 
Elle se rendit alors compte avec stupéfaction que les biscuits qu'elle avait mangé tout à l'heure n'étaient pas les siens et que c'était elle la voleuse en fait.
Comment s'excuser alors qu'elle ne reverrait sûrement jamais cet homme ?...

Miroir, miroir, mon beau miroir !… combien de fois accusons-nous les autres alors que nous ne remarquons pas ce que nous faisons nous-mêmes…



La saison de la rhubarbe a débuté alors il est temps de sortir quelques-unes de nos recettes.


En tarte avec des pommes
ici















Sur une pâte sablée maison
ici















En clafoutis
ici














En cake
ici















Sans oublier les versions salées
en mayonnaise
ici



















Avec des lentilles
ici


















Bon dimanche !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Imprimer