image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

samedi 6 janvier 2018

Rendez-vous dans la véranda - Janvier 2018



Bonjour, bonjour !
Vous faites 3 repas par jour et pourtant, vous avez le sentiment d’avoir toujours faim… comment est-ce possible ?
Je vous propose de faire un tour d’horizon des différentes raisons qui peuvent expliquer ce phénomène.

Est-ce vraiment de la faim ?
Difficile parfois d’identifier si on a vraiment faim, ou si c’est juste une envie de grignotage.
Ce test vous permettra d’avoir la réponse.
En cas de fringale, pensez à un fruit ou une belle assiette de légumes : si cette vision vous fait envie, il y a de grandes chances pour que ce soit un signe que votre organisme réclame un apport supplémentaire.
En revanche, si votre envie de manger vous fait plutôt penser à un paquet de chips, dites-vous bien que vous avez affaire à une sensation de faim émotionnelle.
Elle peut être due à un stress, de la fatigue, une émotion, l’ennui…

Mangez-vous équilibré ?
On fait parfois des erreurs sans s’en rendre compte.
Pas assez de protéines, rares féculents, pas assez de légumes verts et voila votre organisme en panne d’énergie. Il réclame donc plus pour satisfaire ses besoins.
Faites l’essai durant quelques jours de noter vos repas. En ayant ainsi une vue d’ensemble, vous constaterez peut-être que vous avez omis certains apports et cela vous permettra de corriger.

Mangez-vous suffisamment ?
Manger IG bas ce n’est pas faire un régime.
Il faut donc manger correctement et en quantités correctes.
Il ne s’agit pas de se goinfrer évidemment ! En prenant ses repas tranquillement, calmement, la sensation de satiété sera perçue naturellement, et cela permet de savoir qu’on a suffisamment mangé.
Et en la matière, les réglages sont différents d’une personne à l’autre, alors il ne faut surtout pas culpabiliser si on mange plus ou moins que les autres personnes partageant votre repas.

Mangez-vous trop vite ?
Voila un point très important pour éviter les fringales et auquel on ne prête pas toujours attention.
Manger doucement, en mastiquant bien, enverra de bons signaux à votre organisme et permettra de mieux réguler votre appétit.
Nous avons développé ce sujet de la mastication dans cet article, ici

Buvez-vous beaucoup avant le repas ?
On dit que boire de l'eau avant de manger va couper un peu l’appétit.
Certes… mais n’oublions pas que l’eau va rester très peu de temps dans l’estomac et dès qu’elle sera éliminée, votre organisme réclamera à manger en gargouillant.

Vous fixez-vous trop d’interdits ?
Manger IG bas nécessite de prendre conscience de ce que les aliments peuvent nous apporter de bon… ou de moins bon.
Mais il ne faut pas non plus agir dans l’extrême.
La frustration est la pire des conseillères.
Alors si un jour, vous mourrez d’envie d’une assiette de frites et bien ne résistez pas : dégustez-la et régalez-vous !
Je ne dis pas de faire cela tout le temps mais si cela vous fait plaisir, faites-le.
En pleine conscience.
Vous priver, vous contraindre, et il y a de grandes chances pour que cela se termine par une grosse assiette de frites et toutes sortes d’autres choses pas terribles qu’on engloutit sans réel plaisir… car quand ça déborde, ça déborde !!

Mangez-vous dans un endroit calme ?
Pour profiter pleinement de son repas, il faut avoir conscience de ce que l’on mange.
Voila typiquement un moment où on ne peut pas faire 36 choses à la fois.
Le repas doit être un moment de pause, un échange entre soi et sa nourriture.
Rien de pire que de manger en lisant, en consultant ses mails ou en regardant la télé.
Lisez cet article sur le sujet, ici
Et puis qui dit télé dit publicités et en la matière, les tentations pour les cochonneries en tout genre sont multiples !

Autre point important également : votre nourriture peut vous donner plus faim.
Ce paradoxe est entretenu par les industries de l’agroalimentaire, grâce à l’ajout d’additifs en tout genre et aux sucres.
Ce sont de véritables drogues, les addictions se créent très vite.
Ceci ne concerne pas, fort heureusement notre alimentation IG bas.
Je pense à toutes ces sucreries, et autres biscuits salées… plongez la main dans un paquet de chips et très vite, elle y retournera encore et encore.
Soyez vigilants : votre alimentation peut être votre amie ou votre ennemi : à vous de choisir.

4 commentaires:

  1. Tout est dit.
    Merci Dog et une toute belle nouvelle année 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Martinoche !
      Merci à toi et belle année à toi également

      Supprimer
  2. Quelle belle vérité. Je m'en rends compte avec le sucre( appel en fin de repas!!!),ce qui n'était pas le cas il y a encore 3 ans.
    Je vais reprendre du Gymnéma,et me ressaisir dès demain,car cela me met en rogne. Chris 06

    RépondreSupprimer

Imprimer