image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mardi 28 février 2017

Vive le Mardi Gras! Ig bas !

Aujourd'hui c'est Mardi Gras!

Qu'allons-nous faire? Des gaufres? Des beignets? Des crêpes.....

Quelques idées :

Vous avez du levain : des gaufres ici


Des crêpes à la crème d'orge ici


Des beignets à la pomme et à la banane 


Des pancakes ici


Des crêpes au sarrasin ou autre encore ici


Des croustillons


Ou des pets de nonne ici


Vos menus Ig bas du mardi 28 février 2017

Bonjour la maisonnée !



Retour sur l'histoire de Mardi gras qui se fête ce mardi et pourquoi fête-t-on Mardi gras ?
Cette fête païenne célébrant la fin de l'hiver est devenue une célébration chrétienne marquant l'entrée en Carême.

Quelle est l'origine de Mardi gras?
C'est une fête païenne romaine célébrant la fin de l'hiver, les Calendes de mars, pendant laquelle les interdits étaient transgressés et les déguisements autorisés. Elle fut plus tard christianisée, pour marquer l'entrée en Carême, période de jeûne et de prière qui commémore les 40 jours passés au désert par le Christ. «Mardi gras» précède donc le mercredi des Cendres.


Le Mardi gras ouvre la période pascale, jusqu'à la fête de la Résurrection du Christ. Avant l'austérité du Carême, ce jour permet la joie et l'abondance. Mardi est appelé «gras» en référence aux aliments considérés comme riches, dont on se prive pendant le Carême: viande, beurre, sucre... Avec la Réforme protestante, qui a remis en cause le Carême, Mardi gras est surtout identifié aux pays catholiques et orthodoxes. Dans les pays anglo-saxons, certains protestants ont conservé un équivalent, sobrement intitulé «Shrove Tuesday»: Mardi de la confession, ou Mardi de l'absolution.

D'où vient la tradition du carnaval?
Mardi gras est l'occasion des carnavals, dont ceux de Nice, avec ses chars fleuris, et de Dunkerque, où l'on jette des harengs à la foule, sont célèbres en France. En Belgique, les gilles de Binche.  Carnaval vient du latin «carne vale», qui signifie «adieu à la chair». Les chrétiens marquent ainsi la privation du Carême par un dernier jour de réjouissance, tant alimentaire que vestimentaire. Par le déguisement, le carnaval invite aussi à la dérision.
Quid des crêpes?
La coutume de manger des crêpes, des gaufres, des beignets, ou encore des pancakes dans les pays anglo-saxons, vient à l'origine de la nécessité d'épuiser les réserves d'œufs et de beurre qui ne seront pas utilisées durant le Carême.

Belle semaine!

Boîte à bonheurs - Février 2017



 Photo du site missvay


Il ne faudrait pas qu'ils prennent froids vos petits bonheurs qui aiment tant la douceur.
Déposez-les dans cette boîte, bien à l'abri !

Papotons au salon - Février 2017




Et bien, nous ne serons pas fâchés de laisser partir janvier : au moins s'est-on rappelé de ce qu'était l'hiver !!
Et il n'est pas encore terminé malheureusement, alors restons au chaud, au coin du feu, pour papoter tranquillement.
Et même si ce mois sera le plus court de l'année, il sera bien occupé entre les petites recettes de la chandeleur et la célébration de la Saint Valentin par exemple.
Bref, on devrait avoir de quoi alimenter les conversations... et notre estomac !

lundi 27 février 2017

Menu à très bas IG du lundi 27 février 2017

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Porridge d'amarante aux fruits rouges
ici













Thé vert


Ce midi PL
Salade de betterave crue
Papillote de poulet mariné
ici













Haricots verts
1 yaourt de brebis


Ce soir
Salade de cœurs de palmier (idées d'assaisonnement sans gras ici)
Viande des Grisons
Risotto de lentilles, poireaux et tofu soyeux
ici













 Une orange




Bonne semaine !

dimanche 26 février 2017

Muffins comme on aime (IG bas)

Drôle de nom pour ces muffins !
Parce que ce qu'il y a de bien, c’est qu’on peut varier les plaisirs en changeant les farines, les fruits, les graines… tout est au choix !





Ingrédients pour 6 muffins
125 g de farine IG bas au choix (sans gluten pour les personnes sensibles)
45 à 50 g de fructose ou autre sucre naturel
1/2 sachet de levure chimique
50 g de graines ou d’oléagineux grossièrement hachés au choix
40 g de fruits secs ou frais au choix
80 g de purée d’amandes ou autre oléagineux
120 g de tofu soyeux
140 ml de lait végétal (animal ou soja – choisir ce dernier pour les personnes sensibles au lactose)


Préparation
Dans un saladier, mélangez au fouet le tofu, le lait et la purée d’amande, afin d’obtenir une texture homogène. Ajoutez au fur et à mesure, le sucre, la farine et la levure.
Incorporez ensuite les graines et/ou fruits.
Mélangez bien.
Versez dans des moules individuels et enfournez pour 35 minutes environ à 180°C.
Démoulez et laissez refroidir sur une grille.

**********

J'ai fait ceux-là avec un mélange de farines petit épeautre/noix, des graines de tournesol et des baies de goji.



**********

Variante sans fruit uniquement avec des graines de tournesol (je voulais les finir !)
J'ai utilisé cette fois-ci 80g de farine d'orge et 45g de farine de lupin.
Ils sont un peu plus secs que les premiers mais j'aime bien les graines qui croquent sous la dent !



**********

Variante : 80 g soja et 45 g lupin pour les farines, une poignée de tournesol et 2 cuillères à soupe graines de pavot + 2 abricots frais, coupés en dés et mélangés à la pâte à la fin
Recette compatible pour les personnes sensibles au gluten



**********

Variante :125 g de farine de souchet, 40 g de fructose (la farine de souchet étant un peu sucré naturellement, il faut ajuster), une poignée de tournesol et 2 cuillères à soupe graines de pavot + des framboises surgelées mélangées à la pâte à la fin.
Ceux-là, il faut les laisser refroidir dans leur moule sinon ils se démontent.
Recette compatible pour les personnes sensibles au gluten



**********

Variante GP avec de la farine de Kamut. J'ai utilisé du sucre de coco, des graines de tournesol et 1/2 pomme coupée en dés



**********

Variante PL : 75g de farine d'orge, 50 g de crème d'orge (tenté aussi uniquement avec crème d'orge), de la purée de noisettes à la place de l'amande, 1/2 poire coupée en dés et 4 carrés de chocolat 70% concassés, une poignée de graines de tournesol



**********

Variante
90 g de farine T150, 35 g farine de noix
45 à 50 g de fructose ou autre sucre naturel
1/2 sachet de levure chimique
10 noix de cajou
1 poignée graines de tournesol
2 gouttes HE orange
80 g de purée d’amandes
120 g de tofu soyeux
140 ml de lait végétal (animal ou soja – choisir ce dernier pour les personnes sensibles au lactose)




**********

Variante
75 g de farine de souchet, 50 g farine de coco
40 g de fructose ou autre sucre naturel
1/2 sachet de levure chimique
1 poignée graines de tournesol
3 cuillères à café de caroube
2 gouttes HE de menthe poivrée
80 g de purée d’amandes
120 g de tofu soyeux
140 ml de lait végétal (animal ou soja – choisir ce dernier pour les personnes sensibles au lactose)






Dimanche 26 février 2017



Bonjour la maisonnée ! 





Au Moyen Age, les manches des vêtements se détachaient, ce qui permettait d'en changer en fonction de ses activités... ce qui sous-entend sûrement qu'on ne changeait pas le reste !!
Quoi qu'il en soit, c'est de là que vient l'expression "c'est une autre paire de manches" !

Et bien je vais retrousser les miennes et vous verrez tout à l'heure au goûter que je n'ai pas chômé !



Bon dimanche !

samedi 25 février 2017

Menu festif IG bas du samedi 25 février 2017

Bonjour la maisonnée !
L'invitation est lancée : et si on faisait une fondue bourguignonne ?!
Un repas festif où tout le monde reste à table !

Choisissez une bonne huile comme celle de pépins de raisin.
Il faut cuire la viande dans une huile suffisamment chaude pour qu'elle soit bien saisie et ne reste pas trop longtemps dans la friture.
Il est préférable de faire ce genre de plat le midi bien sûr.

J'ai sélectionné pour vous quelques idées de sauces pour accompagner.


Du ketchup maison
ici












Une marinade de daïkon
ici

















Une mayonnaise à l'amande
ici














Une mayonnaise verte
ici















Une sauce au curcuma
ici

















Une sauce andalouse
ici

















Une sauce douce Thaïe
ici














Présentez votre fondue avec toutes sortes de crudités.

Et en dessert, pourquoi pas des coupelles de poires épicées aux noix caramélisées
ici
















Bon week-end !

vendredi 24 février 2017

Endives à la bolognaise végétariennes (IG bas)







Ingrédients pour 2 personnes
4 endives
1 boule de mozzarella
50 cl de sauce tomate (maison ce sera le top)
35 g de protéines de soja texturées (choisissez la variété en petits morceaux)
1 gousse d’ail
1 oignon
Herbes de Provence
Tamari
Huile d’olive
Sel, poivre
Bicarbonate de soude (facultatif)


Préparation
Émincez les endives finement. Mettez-les dans une casserole avec un filet d’huile d’olive, sel, poivre.
Couvrez et laissez fondre à feu doux.
Lorsque les endives ont bien fondu, découvrez et continuez la cuisson pour laisser le maximum d’eau s’évaporer (vous pouvez faire cette préparation la veille).


Versez les protéines de soja (PST), dans un bol.  Ajoutez 1 cuillère à soupe d’huile, 4 cuillères à soupe de tamari, couvrez d’eau et mélangez. Laissez mariner 1/2 heure environ.
Faites revenir dans un peu d’huile l’ail et l’oignon émincés.
Ajoutez ensuite les PST que vous aurez essorées dans vos mains.
Mélangez bien et laissez revenir quelques minutes à feu assez fort pour que ça dore un peu.
Versez ensuite la sauce tomate, assaisonnez de sel, poivre et herbes de Provence.
Vérifiez l’assaisonnement et si la sauce vous semble un peu acide, ajoutez une pincée ou deux de bicarbonate (attention ça mousse un peu).
Laissez mijoter 1/2 heure environ.


Mettez un lit d’endives dans le fond d’un plat à gratin.
Versez par-dessus votre préparation aux PST.
Coupez la mozzarella en tranches et disposez sur le plat.


Salez, poivrez et enfournez à 200°C pour 30 minutes environ.
Passez en position grill à la fin si nécessaire pour faire dorer le dessus.



La version de Dominique, avec du comté





Nicole a tremblé un peu pour la photo mais c'était sûrement l'émotion !!
Recette réalisée avec du chèvre






Menu végétarien IG bas du vendredi 24 février 2017

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Riz vénéré façon Thaïe
ici













Thé vert


Ce midi PL
Endives à la bolognaise végétarienne (recette à venir)












Salade de mâche
Clémentines


Ce soir GP
Soupe de légumes (tomates (en boîte), courgettes, haricots verts)
Spaghettis à la crème d'avocat
ici













 


1/2 mangue




Bonne journée !

jeudi 23 février 2017

Menu IG bas sans gluten ni lactose du jeudi 23 février 2017

Bonjour la maisonnée !
C'était Lucia qui s'occupait de ce menu chaque semaine, fidèlement.
Malheureusement, des soucis de santé l'ont contrainte à s'éloigner.
J'aimerais beaucoup avoir de ses nouvelles car malgré mes messages, je n'ai pas de réponse.
Alors si tu me lis ma chère Lucia, sache que nous pensons bien à toi et que nous guettons ton message.
On a hâte de te lire !!
Bises !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Blinis à la farine de lentilles
ici













Compote de pommes maison à la cannelle
Thé vert


Ce midi PL
Keftas sauce tomate
ici
















servies avec des brocolis
Salade frisée aux noix
Une orange


Ce soir GP

Soupe de légumes (poireaux, carottes, courgettes)
Rougail de crevettes
ici

servi avec du riz sauvage
Un yaourt soja avec un filet de miel d'acacia



Bonne journée !

mercredi 22 février 2017

Filets de poulet en croûte d’épices à l’orange (IG bas)




 


Ingrédients  pour 4 personnes
4 filets de poulet
2 oignons
2 cuillères à soupe de quatre épices
2 cuillères à café de cumin
2 cuillères à café de coriandre en poudre
1 petite cuillère à café de cannelle
Sel, poivre
2 cuillères à soupe de sirop d’agave bio
1 orange


Préparation
Émincez les oignons et étalez-les au fond d’un plat à four.
Dans une assiette creuse, mélangez les épices, le sel et le poivre.
Panez les filets de poulet dans le mélange, en insistant bien.
Disposez les escalopes dans le plat, arrosez avec le sirop d’agave.
Coupez l'orange en deux, réservez une moitié pour en extraire le jus et coupez le reste en tranches que vous posez sur la viande.
Enfournez à 180°C ½ heure environ.
A mi-cuisson, ajoutez le jus de la moitié d’orange restante que vous aurez pressée.





Imprimer