image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

jeudi 31 août 2017

Menu IG bas sans gluten ni lactose du jeudi 31 août 2017

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Pancakes au sarrasin
ici






 









Compote de mirabelles maison


Ce midi PL
Salade de radis noir
Émincé de volaille à la crème d'amandes
ici












Tomates à la provençale
Fraises


Ce soir GP
Salade de carottes râpées (assaisonnement jus de citron et d'orange, graines de sésame)
Risotto moules poireaux et algues
ici













Un yaourt soja




Bonne journée !

mercredi 30 août 2017

Menu vite fait IG bas du mercredi 30 août 2017

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de fruit
Porridge aux flocons d'avoine et chia (à préparer la veille)
ici















Ce midi PL
Salade complète (pensez à cuire quinoa et lentilles à l'avance pour gagner du temps)
ici













Une nectarine


Ce soir GP
Salade de tomates (idées d'assaisonnement sans gras ici)
Avocat farci aux crevettes
ici













 1 part de melon




Bonne journée !

mardi 29 août 2017

*Mon Premier Pain : déroulé en images d'un pain intégral à la T 150, à la levure (IG bas)

J’espère que ce déroulé vous aidera le plus possible. Il vous donne une idée de ce qu’il y a lieu de faire. Je l’ai choisi en levure car c’est toujours par cette fermentation qu’il faut commencer avant de se lancer dans l’aventure du levain. Certains termes peuvent vous surprendre ; je vous conseille de consulter les dossiers techniques dans le fournil.

Pour le pétrissage, je me suis fait aider par le pétrin spiral du robot Kenwood. Si vous devez travaillez à la main, il vous faudra plus de temps.
Si vous possédez une machine à pain, vous pouvez l’employer pour pétrir mais prenez la peine de cuire votre pain dans votre four.
Pour la cuisson, j’ai choisi expressément la feuille Silpain de Demarle pour vous montrer qu’on peut cuire sans pierre et sans forme mais je vous ai refait le même pain avec cuisson sur pierre et vous verrez la différence.
Il existe néanmoins des formes en Silpain. Si vous avez le Silpat, vous pouvez l’employer également. Je vous rassure : je n’ai aucun intérêt !☺
Vous pouvez également cuire sur une plaque à pâtisserie ou des moules traditionnels.

Les ingrédients pour un petit pain :

225 gr de farine intégrale de froment T150
25 gr de poudre de gluten
188 ml d’eau non chlorée, tempérée (j’ai choisi une hydratation de 75%)
5 gr de levure sèche (microbilles) à ajouter simplement à la farine
5 gr de Fleur de sel

Si vous préférez de la levure fraîche :
Il faut 10 gr, que vous délayerez dans un peu d’eau prélevée et tiédie de préférence et vous ajouterez une pincée de fructose. Mélangez et déposez une petite assiette pour protéger.
Je vous conseille de mettre votre mélange dans le four éteint, avec un grand bol d’eau chaude, porte fermée. Vous avez intérêt à commencer à temps ou pendant l’autolyse (repos)

Si vous préférez le levain fermentescible :
Il vous faut 18 gr, à ajouter simplement à la farine

GO !

1. Dans le grand bol, la farine et le gluten  2. On prépare le sel, la levure sèche et l’eau

  



3. On verse 150 ml d’eau 4. On frase (incorporer l’eau à la farine) avec le pétrin

   






5. On mélange pendant 1,5mm et on obtient un mélange très brut, informe




6. On « autolyse (repos) » pendant 20 mm et on protège son mélange 






7. Au bout, on ajoute la levure et les 38 ml restants en creusant le mélange et toujours sans le sel





8. On pétrit un minimum de 10 mm, on ajoute le sel et on continue le pétrissage ; ne pas être étonné de l’aspect musclé que prend le pétrissage avec l’ajout de la levure et de l’eau. C’est normal et il faudra beaucoup plus de pétrissage si on pétrit à la main. L’ajout du sel vers la fin comme les photos qui suivent



9. L’ajout du sel au cours du pétrissage, on remarquera que la levure est déjà bien incorporée




10 et 11. Le pétrissage est terminé, on range son pâton dans un contenant fermé et on commence le premier pointage (première levée) absolument indispensable

Un pétrissage bien fait vous donne un bol propre et vous pouvez étirer la pâte sans qu’elle se déchire



12. Le pâton a doublé de volume, le pointage s’est fait en 1h30 à température ambiante normale


13. Sur un plan de travail, on dégaze, on boule et on va laisser notre pâton se détendre pendant 10 mm. Après le pointage, la pâte est nerveuse et donc on la laisse un peu tranquille et on protège son travail

  


14 et 15. Au bout, on va faire 2 ou 3 rabats, sans force et on va donner de la tonicité à notre pâton et également lui amener de l’air pour la dernière fois. Toutes les manœuvres sont montrées dans le dossier technique du Fournil ici

On façonne son pain et on le range soit dans un moule huilé et fariné, soit dans un banneton fariné, soit sur une toile de lin ou autre mais toujours fariné, soit sur une plaque à pâtisserie ou bien encore un Silpain et pourquoi pas un Silpat, produits Demarle

On procède à l’apprêt, deuxième levée indispensable qui précède la cuisson. Le pâton est fariné et protégé également. Le temps de levée est ici de 40 minutes à température ambiante normale

Exemple d’apprêt : sur une toile silpain



Ou dans un banneton fariné et on protège toujours

Ou sur une couche de lin bien fariné


Ici des moules Demarle farinés

Autre exemple de protection pour l’apprêt

Important : il est temps de penser à préchauffer son four sur 240° ou selon votre four ; de prévoir de l’eau chaude pour exécuter le coup de buée qui apportera l’humidité nécessaire dans le four et qui apportera une jolie croûte bien dorée et bien croustillante ; de prévoir un ustensile qui permettra de grigner, c’est-à-dire entailler la pâte pour que le gaz carbonique s’échappe.
On placera sa grille et une lèche frite dans le fond du four, le plus près de la sole (bas) car le pain sera placé sur la grille le moment venu. La lèche frite est présente pendant le préchauffage ; elle est là pour recevoir l’eau chaude. Lorsqu’elle recevra l’eau, de la buée se produira et on refermera très vite la porte du four.

Si on possède une pierre, celle-ci est placée sur la grille et doit être préchauffée 1h sur 240° et le moment venu, le pain – seulement lui – sera placé sur la pierre et fera succion avec cette dernière. La chaleur emmagasinée cuira le pain et développera à merveille ce dernier.

16. Revenons à notre apprêt : il est terminé, le pâton est prêt pour la cuisson, on le farine si nécessaire

! Défense de rire ☺ !


17. On a enfourné, on a jeté le verre d’eau, on a grigné et on est scotché devant la porte de son four tellement c’est beau 
Cuisson : les 10 premières minutes sur 240°, on n’ouvre plus la porte du four
                on baisse de 20° et on cuit encore 20 soit 220°, au bout on stoppe la cuisson
                on laisse le pain dans le four, chaleur tombante 5 mm (sans ouvrir la porte)
                on ouvre la porte du four et on laisse encore 5 mm
(temps de cuisson total pour un petit pain tel que le mien et à adapter en cas de proportion différente)



18. Le voilà cuit, on le laisse ressuer sur une grille et toute l’humidité de la mie va être évacuée. Manger un pain chaud n’est pas l’idéal à cause du gaz carbonique qu’il contient encore. Il lui arrive de chanter !



19. Voici deux tartines d’un pain hydraté à 70%. Que peut-on dire ? que la mie aurait supporter 5 minutes de plus de cuisson ou est-ce l’absence de la pierre ? Ou bien encore une hydratation un peu plus haute ?




20. Ce même pain dans son entier

Avec un hydratation de 70 % et cuit sur feuille Silpain

Avec une hydratation de 75 % et cuit sur pierre



21. Le même pain fait au levain naturel et  cuit sur la pierre  juste pour information.




Les durées et températures de cuisson peuvent être totalement différentes selon le mode de cuisson des fours, les programmes et le choix de l’ustensile pour la cuisson 

Le pain fait par Simone de FB, et cuit en cocotte




Le pain de Maud, une amie du groupe FB




Par Angélique de FB






Vos menus Ig bas du mardi 29 août 2017

Bonjour la maisonnée !


Le pamplemousse est un fruit à éviter pour certains médicaments!




On sait qu'il ne faut pas boire d'alcool quand on est sous traitement mais peu de gens soupçonnent les risques qu'il peut y avoir à consommer le pamplemousse. Dans un communiqué l'agence nationale du médicament américaine rappelle que l'assimilation de certains médicaments peut être modifiée à cause de ce fruit surtout en cas d'arythmie cardiaque ou d’hypertension artérielle.

Des scientifiques américains révèlent la liste des médicaments dont ce fruit peut corrompre l'efficacité et créer des effets secondaires dangereux.

Voici selon eux, la liste de ceux dont la formule peut être corrompue par le fruit :
- Simvastatin (Zocor®) et Atorvastatine (Lipitor®) : un traitement anti cholestérol
- Nifedipine (Procardia® et Adalat CC®) : un traitement contre l'hyperntesion
- Ciclosporine (Ikervis®, Noeral®) : traitement contre les rejet de transplantation
- Buspirone (Buspirone® ) : un anxioloytique
- budesonide (Pulmicort®) : un corticoïde
- Amiodarone (Cordanore®) : un médicament pour le coeur
- Fexofénadine (Telfast®) : un antihistaminique

Pour quelle raison ?

L'agence américaine explique que le fruit "fait entrer plus de substance active du médicament dans le sang que prévu. Ce qui peut engendrer des effets secondaires indésirables et dangereux". Tout cela serait dû à une enzyme contenue dans le pamplemousse appelée CYP3A4 qui interfèrent dans la métabolisation des traitements.

Bonne semaine !

La rentrée se fera pour moi mardi prochain!

lundi 28 août 2017

Menu à très bas IG du lundi 28 août 2017

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Smoothie carotte et pomme au yaourt
ici












Un morceau de pain paléo
ici














Ce midi PL
Salade de betteraves crues
Gratin de saumon fumé
ici














 

Salade verte
Un yaourt de brebis


Ce soir GP
Salade de concombre (idées d'assaisonnement sans gras ici)
Pakoras aux graines de soja vert
ici









 



Fraises


Bonne journée !

dimanche 27 août 2017

Flognarde coco/abricots (IG bas)

Une recette tirée du blog Le cri de la courgette





Ingrédients pour 6 personnes
60 g de farine de coco
60 g de sucre de coco
2 oeufs
30 cl de lait animal ou végétal (choisir celui-ci pour les personnes sensibles au lactose)
20 g de huile de coco extra vierge et pressée à froid
Vanille liquide ou une gousse dont vous récupérez les graines à l’intérieur
6 ou 8 abricots biens mûrs ou surgelés (à décongeler au préalable)
Huile (facultatif)


Préparation
Mélangez la farine avec le sucre.
Battez légèrement les oeufs et incorporez-les en délayant avec le lait puis ajoutez l’huile de coco fondue.
Ajoutez la vanille et mélangez à nouveau.
Si nécessaire, huilez un plat à four, versez la préparation
Coupez les abricots dénoyautés en quartiers et enfoncez-les dans la pâte.
Enfournez pour 30 minutes (pour moi chaleur tournante 200°C).
Sortez du four et laissez refroidir.




Dimanche 27 août 2017



Bonjour la maisonnée !






La fin août approche et la rentrée s’annonce si ce n’est déjà fait pour beaucoup.
C’est aujourd’hui également le jour de la rentrée pour la maison ABCvosIG qui va reprendre son rythme habituel.

Profitez si vous êtes en vacances et bonne reprise pour les autres !

A tout à l’heure pour le goûter !
 

samedi 26 août 2017

Menu festif IG bas du samedi 26 août 2017

Bonjour la maisonnée !
Dernier week-end d'août
Septembre arrive... bien trop vite !
Mais le soleil restera dans nos assiettes, on ne lâche rien !!



Entrée
Flan au persil, servi avec un coulis de tomates maison
ici













Plat
Moussaka
ici














Dessert
Tarte crue aux fruits rouges
ici
















Bonne journée !

vendredi 25 août 2017

Menu végétarien IG bas du vendredi 25 août 2017

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Matefaim
ici















Ce midi PL
Salade grecque
ici












Oeuf à la coque, avec en guise de mouillettes, des frites de courgettes panées
ici













 
 Fraises


Ce soir PL
Salade de radis noir
Salade de lentilles à l'orange et avocat
ici

















Framboises




Bonne journée !

Imprimer