image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

dimanche 31 décembre 2017

Dimanche 31 décembre 2017

Bonjour la maisonnée !
Le dimanche est toujours un jour particulier et celui-ci l'est plus que jamais !
Je vous souhaite une belle fin d'année !
Et pour accompagner ces dernières heures de 2017, voici une sélection de nos petites douceurs.





Petits gâteaux bonne conscience
ici











Biscuits chocolat cannelle
ici














Gâteaux pain d'épices
ici



















Belle journée à vous et bon réveillon !!

samedi 30 décembre 2017

Rôti de dinde Orloff (IG bas)






Ingrédients pour 8 à 10 personnes
1.5 kg de filet de dinde bardé
10 tranches de bacon
10 tranches de gruyère
500g champignons de Paris
2 échalotes
¾ lait
75 g de farine d’orge
40 g de gruyère râpé
Huile d’olive
Sel, poivre


Préparation
Faites précuire le rôti. Pour cela, mettez-le dans un plat à four avec un filet d’huile et enfournez pour ½ heure à 180°C environ (vous pouvez le faire la veille).
Sortez-le et laissez-le refroidir.


Pendant ce temps, hachez très fin les champignons et les échalotes et mettez-les dans une poêle.


Faites cuire en remuant de temps en temps avec sel et poivre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de liquide. Réservez (vous pouvez le faire la veille).


Mettez votre rôti sur une planche et découpez-le en 10 tranches sans les détacher complètement de manière à garder le rôti complet. Entre chaque tranche, tartinez de la purée de champignons, d’une tranche de bacon et d’une tranche de gruyère. Salez un peu et poivrez.


Faites une béchamel avec le lait, la farine, sel et poivre (la recette est ici)
Versez-y le reste de la purée de champignons et le gruyère râpé et mélangez bien.
Vérifiez l’assaisonnement.


Nappez de la sauce le rôti


Enfournez à 200°C pour ¾ d’heure environ.



J’ai servi avec des fagots de haricots verts maison.





Menu festif IG bas du samedi 30 décembre 2017

Bonjour la maisonnée !    
Dernier week-end de l'année !
J'espère que vous avez passé de bonnes fêtes... et comme nous n'en avons pas encore fini avec les festivités, voici encore quelques idées pour un menu gourmand.



Entrée
Assiette de fruits de mer, mayonnaise












Plat
Rôti de dinde Orloff (recette à venir)










servi avec des fagots de haricots verts
ici














Dessert
Bûche au citron
ici















Bon week-end !      
           

vendredi 29 décembre 2017

Galettes de quinoa et lentilles corail (IG bas)



Une recette inspirée du blog Ma p'tite cuisine







Ingrédients pour 4 personnes
200 g de quinoa
100 g de lentilles corail
1 échalote
2 œufs
2 cuillères à soupe de crème soja
2 cuillères à soupe de crème d’orge
Persil
Huile d’olive
Sel, poivre


Préparation
Après avoir bien rincé le quinoa, faites-le cuire avec les lentilles dans une casserole d’eau bouillante salée pendant 20 minutes.
Égouttez et réservez dans un saladier.


Dans un autre saladier, battez les œufs avec les 2 crèmes, persil haché, l’échalote hachée, sel et poivre.
Versez dans le saladier contenant le quinoa et les lentilles et mélangez bien. Vérifiez l’assaisonnement.
Faites chauffer un peu d’huile dans une poêle antiadhésive (important qu’elle le soit).
Vous pouvez soit déposer des cuillères de la préparation en les aplatissant, soit utiliser un emporte-pièce, ce que j’ai fait.
Les premières galettes n’ont pas été une réussite : il faut que la poêle soit bien chaude et bien laissez cuire les galettes avec de les retourner.


Lorsqu’elles sont dorées des 2 côtés, laissez en attente dans un plat au four tiède.
Se dégustent chaudes.




Les galettes de Mariline



Menu végétarien IG bas du vendredi 29 décembre 2017

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
P'tit déj aux flocons d'avoine et chia
ici














Ce midi PL
Galettes de quinoa et lentilles corail (recette à venir)














servies avec des carottes râpées
Clémentines


Ce soir GP
Soupe de pois chiches et légumes au choix
ici













Galette de sarrasin, épinards et lait de coco
ici













Un kaki




Bonne journée !

jeudi 28 décembre 2017

Menu IG bas sans gluten ni lactose du jeudi 28 décembre 2017

Bonjour la maisonnée !
On continue à faire léger !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Pain cake aux fruits
ici













Ce midi PL
Poêlée de légumes d'hiver
ici













Mousse Tochoca
ici














Ce soir GP
Filets de poisson comme un tajine
ici












servis avec des lentilles
Une orange




Bonne journée !

mercredi 27 décembre 2017

Menu vite fait IG bas du mercredi 27 décembre 2017

Bonjour la maisonnée !
Après les agapes de Noël, on va faire plus léger, cela s'impose !





P'tit déj GP
Jus de fruits
Cougnou (vous pouvez en congeler quelques tranches)
ici













Un verre de lait végétal avec un peu de cacao 100% et un filet de miel d'acacia


Ce midi PL
Escalope de dinde grillée aux herbes de Provence
Salade de chou kale
ici










 


Un yaourt de chèvre ou soja
Clémentines


Ce soir GP 
Poêlée de crevettes aux poivrons et vermicelle de soja
ici











Un petit bol de fromage blanc 0% mixé avec quelques fruits rouges surgelés




Bonne journée !

mardi 26 décembre 2017

Cougnou (IG bas)



Une recette de Mireille !

2014 approche !!!!!!
... et le légendaire cougnou, façon « méthode » vous fait un petit clin d’œil…

Oui, je sais le cougnou se mange entre la St Nicolas et Noël, mais que voulez-vous, la boulangère prend de l’âge et il lui faut récupérer de tous ses essais infructueux.

Le cougnou, ou le pain de Jésus, ou encore brioche de Noël, est fort connu en Belgique et dans le nord de la France.
Il rappelle l’enfant Jésus emmailloté et sa particularité à cet enfant est le fait qu’il ait deux têtes. C’est une viennoiserie, pain brioché pour être exacte, qui peut comporter des raisins secs et du gros sucre perlé. Ne pas confondre avec notre craquelin qui n’est fait que de sucre perlé.
Il se nomme différemment selon l’endroit et pour exemple :
Coquille dans la Flandre Romane (Lille et Tournai)
Cougnole ou cugnole dans le Hainaut belge (à Mons, on rencontre aussi la prononciation Cognolle) 
Cougnou en Wallonie et à Bruxelles
Jésus dans le Nord du Hainaut (Lessines)
Quéniole ou cuniole dans le Hainaut français et le Cambrésis
Guénieu en Champagne, avec une forme un peu différente 
Volaeren ou Folarts dans la Flandre flamingante (Dunkerque)
Bonhomme dans la région de Liège
Renseignements de Wikipédia

Je me suis basée sur la recette de notre célèbre Gaston Clément, auteur de la bible de la gastronomie à la belge qui officia devant les fourneaux des rois Léopold II et Albert 1er.

Voici ma recette :


Version Jésus en sucre rose


Ou version Jésus en sucre blanc


Ingrédients
275 gr de farine intégrale T150
25 gr de gluten
70 gr de fructose
120 gr de tofu soyeux à mixer
105 ml de lait écrémé ou ½
20 gr de lait écrémé en poudre
9 gr de levure sèche
5 gr de sel de Guérande
60 gr de purée d’amandes claire
Cannelle selon le goût mais suffisamment quand même
½ cuillère à café de gingembre en poudre
1 cuillère à café de poudre levante pour remplacer les blancs d’œufs
6 cranberries sans sucre pour les yeux et le nez
Quelques myrtilles séchées pour les dents
Un peu de confiture d’abricots pour faire briller mon cougnou (abricoter)
Un peu d’arôme vanille


Déroulé 
Faites un levain-levure ou pâte mollette avec la levure, un peu de farine, du sucre, du lait tiédi prélevés de vos ingrédients ; mélangez et mettez à pousser en protégeant dans votre four avec étuve à 30°C par exemple (relire l'article sur les ferments !).
Mélangez les autres ingrédients
Mixez le tofu et faites tiédir ainsi que le lait.
Pétrissez le tout et ajoutez le sel en dernier. Au départ, le mélange vous paraîtra sec mais continuez à pétrir. Le tout m’a pris 10 minutes avec mon pétrin spirale en vitesse 1 et un peu en vitesse 2.
Vers les 8 minutes, ajoutez la cuillère à café de poudre levante à la purée d’amandes à bonne température et incorporez en 3 fois à votre mélange. Attendez toujours que la purée s'incorpore comme il faut dans votre pétrissage. Vous verrez que cela se délite un peu et puis le gras de la purée va jouer son rôle.
Rangez dans votre four et faites une étuve jusqu’à doublement de la pâte.
Au bout, j’ai à peine dégazer, juste de manière à façonner mon cougnou. 
J’ai coupé deux boules pour les têtes ; j’ai allongé le corps et j’ai pressé les deux têtes et j'ai mis les fruits.

                           fin du façonnage                        apprêt en étuve, protégé



fin de l’apprêt


Entretemps, préchauffez votre four sur 180°C et enfournez le moment venu SANS coup de buée.
Cuisson : 25 minutes sur 180°C et les 5 dernières minutes sur 170°C.
Fin de cuisson : stoppez le four, ouvrez la porte, laissez encore quelques secondes, voire quelques minutes et puis mettez-le à ressuer sur une grille.
C’est à moment là que vous abricotez votre cougnou.
Mélange d’un peu de confiture d’abricots et d’un tout petit peu d’eau, chauffez et laissez refroidir. Pas de morceaux de fruits.
Avec un pinceau vous badigeonnez votre cougnou et il se met à briller comme un sou neuf ! Et il colle !!!



Résultat :
Il est super bon, le goût cannelle ressort subtilement sans gêner, le petit côté collant apporte un plus.
La texture est souple dans la bouche, se fond au palais.

Pour info, j’ai essayé de faire des recettes avec l’orge mondé et des œufs pour être le plus prêt d’une vraie brioche et ce fut à chaque fois un désastre.
J’ai trouvé un peu idiot de commander de la farine et de la mettre au compost par la suite ! et donc je suis retournée vers ma T150.


En portions individuelles pour Martine H J 






Imprimer