image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mercredi 9 mars 2016

Le pissenlit


Encore une « mauvaise » herbe !!




Qu’est-ce que c’est
Pissenlit… Drôle de nom en fait… mais quand on connaît ses pouvoirs diurétiques, pas tant que ça !
On l’appelle aussi dent de lion, salade de taupe. Son nom scientifique est Taraxacum Officinale.
Le pissenlit est une plante vivace avec une profonde racine (ceux qui ont un jardin en savent quelque chose !!).
Ses feuilles forment une corolle et ses fleurs qu’on commence à voir au printemps, sont d’un jaune lumineux, qui font le délice des abeilles.


Récolte et transformation
Ce sont les feuilles et les racines qui sont utilisées, principalement en phytothérapie.
On va à la cueillette à partir d’avril en principe et jusqu’à la mi-mai.
N’allez surtout pas n’importe où : choisissez des endroits propres, pas le bord des routes ou les terrains traités aux engrais chimiques...
Il fut un temps où on fabriquait du caoutchouc avec son latex.


Histoire
On connaissait ses bienfaits dès l’antiquité grecque, mais ce n’est qu’au XVe siècle qu’ils ont été officialisés. 
On l’utilisait pour soigner les problèmes rénaux, la vésicule biliaire, la fièvre, les rhumatismes, la peau…

Propriétés
Le pissenlit a beaucoup de choses à nous apporter, il est d’ailleurs reconnu par de nombreuses pharmacopées officielles par le monde.
C’est un stimulant de tout l’organisme, surtout lorsqu’il a été malmené par une alimentation trop riche et qu’il est devenu paresseux…

Il est un ami du foie qu’il stimule et calme. Il est également utile en cas de souci de vésicule biliaire ou de problèmes rénaux.
Il a des vertus anti-inflammatoires contre les troubles digestifs.
Ses vertus dépuratives sont une aide efficace en cas de constipation, de digestion difficile, de cholestérol.
Le pissenlit est efficace pour certaines maladies de peau, les cors et les verrues.
Des études sont en cours actuellement pour démontrer son action positive sur certains cancers et le diabète en particulier.
 

Nutriments
Ses feuilles contiennent beaucoup de minéraux et de vitamines.


Comment l’utiliser
On peut consommer les feuilles en salade, en soupe, mélangées à un fromage crémeux, en décoctions, en tisanes.
Les boutons floraux se mangent aussi.
Avec les fleurs on peut faire du vin… ou de la gelée comme cette recette que j’ai testée :
ICI

On le trouve sous forme de gélules ou d’extrait.
Les feuilles sont plutôt conseillées pour traiter les reins et les racines pour le foie.


Autres usages
Le pissenlit aime les associations comme avec la piloselle (autre plante vivace) et les queues de cerise : cela donne une préparation intéressante pour lutter contre la rétention d’eau.
Une cure détox peut être faite avec un mélange de pissenlit, radis noir et sureau.
Toute autre plante aux vertus diurétiques pourra être associée pour combiner leurs effets.
Et en consommer en plus d’un traitement médicamenteux diurétique ne fera que le renforcer.


Contre indications
En cas de calculs biliaires, il est préférable de demander un avis médical.
Cette plante n’est pas indiquée durant la grossesse ou l’allaitement, ou en cas de maladie cardiaque ou rénale : là aussi un avis médical s’impose, de même lors d’un traitement anti-coagulant.
L’utilisation du pissenlit ne doit pas se faire tout au long de l’année, il est préférable d’en faire une cure de quelques jours, à chaque changement de saison par exemple.
Les personnes allergiques aux astéracées (la marguerite par exemple), doivent éviter d’en consommer.
  

6 commentaires:

  1. Merci Dog pour ces infos sur le pissenlit. Il y en avait des bons dans le verger de mes parents, mon pére n'utilisait jamais de produits chimiques....maintenant je ne les ramasserais plus parce que la personne qui entretient ne prend pas cette même précaution.....quel dommage.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison.
      Lorsque ej suis allée cueillir les fleurs pour faire de la gelée, je me suis enfoncée dans la campagne, par précaution.

      Supprimer
  2. La tisane de pissenlit est un bon moyen de réduire sa consommation de café.
    Les pissenlits pour la salade, je les achète toujours.
    Ceci pour éviter l'echinococcose dans les régions fréquentées par les renards.
    http://www.intercomsante57.fr/html/assoc/conseils/echino.html
    à titre d'info
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah comment ça, reduire le café? ce satané café qui me fait de l'oeil (enfin plutôt ...du nez!)
      j'en ai plein au jardin, du pissenlit, je les garde pour les lapins de la voisine!

      Supprimer
  3. c'est vrai que la cueillette sauvage demande des précautions élémentaires de bon sens.... entre les déjections des chiens sur les bords des routes, les pollutions des voitures, les pollutions par les pesticides/fongicides et l'urine des renards, il faut avoir ...bon pied bon oeil!

    RépondreSupprimer

Imprimer