image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mercredi 25 décembre 2013

Les 10 basiques indispensables


Bonjour c'est Tina !

Les voilà enfin… ces 10 basiques indispensables de notre garde-robe !
Les basiques sont des valeurs sûres, intemporelles, pour composer nos tenues. 
Sans basiques de qualité, impossible d’avoir un « style » digne de ce nom. 
Il suffit ensuite de l’accessoiriser ou le personnaliser au gré des saisons ou tout simplement de nos envies ou des événements ou des circonstances (décontracté, fantaisie, glamour-chic, rock). Chaque année, on peut les moderniser avec juste 1 ou 2 accessoires pour être tendance sans se casser la tête, ni gros frais, puisqu’on a déjà nos fameux basiques qui dureront des années !















 


Connaissez-vous Tara Lynn ? 
Waaahhhhh ! Je vous présente la pulpeuse et absolument sublime …Tara, mannequin grande taille et ses belles rondeurs assumées. Elle mesure 110/85/117 et pèse 85 kg pour une taille 48.


1) Le pantalon noir
Je choisis de commencer par lui, « l’incontournable » parce que, lorsqu’on est forte, souvent on préfère porter un pantalon qui nous évite les échauffements voire les brûlures à l’intérieur des cuisses, dont on souffre lorsqu’on porte des jupes ou des robes.
Je sais que beaucoup se reconnaitront dans ce désagrément.
Le choisir intemporel et de belle fabrication, coupé dans une matière noble au joli tombé. Il est légèrement évasé et élégant… sans pinces lâchées, sans plis, ni poches latérales (sinon, on les fait coudre à la boutique).
On le portera avec un haut féminin fluide, lumineux et surtout pas moulant (blouse échancrée, pull en soie ou cachemire, une belle chemise blanche qui convient absolument à toutes les occasions. Une veste un peu cintrée portée « entre ouverte ». Un joli sautoir, des escarpins, des bottines à talons, de chouettes Richelieu, de belles converses ou même des ballerines ou des derbys vernis noires, gris souris, « nude » corail, ou même pailletées « classe» si vous souffrez en talons, pour un style glamour chic.
Et à la belle saison ou… en voyages dans un pays chaud,  si vous voulez être à l’aise ou décontractée, des Converse, des sandales, ou des mêmes des tongs sont sympas aussi avec un beau pantalon de matière plus légère et bien coupé pour les climats doux, la laine « fraîche» est le meilleur choix car elle climatise et isole de la chaleur, mais en belle toile noire, ou même en lin de qualité ce sera bien aussi.

2) Le jean brut et bleu foncé
Aussi célèbre que la petite robe noire, le jean est une pièce maîtresse de la garde-robe. Chic, urbain, hippies... le jean a séduit tous les styles et toutes les générations. Il se porte en toutes saisons. On trouve des formes multiples et des couleurs diverses, mais le bon basique reste sans hésiter le jean brut. Le secret d'un jean bien porté, c'est de trouver le bon modèle, celui adapté à votre morphologie. On commence par le choisir composé de 3 à 5% d’élasthanne, car il sera plus confortable et s’adaptera à vos formes. 

Le jean « bootcut brut », mon préféré, le basique du jeans… C’est le jean des hippies ou le pattes d’éph (nostalgie). Vous l’aurez compris, le principe de ces jeans est d’être ajusté aux hanches et aux fesses, puis de s’évaser sous les genoux. Il nous met en valeur et équilibre les hanches en affinant les jambes. À choisir donc selon votre envie de mettre vos cuisses en avant ou non. La largeur aux chevilles rétablit l’équilibre entre le haut et le bas de votre corps. (mais attention, pas trop pattes d’éph quand même, 18 à 22 cm maxi en bas, sauf pour les très grandes).
C’est pour qui ? Les fesses et les jambes rebondies ! Pratique aussi pour planquer des talons compensés sous l’ourlet, pour les petites qui veulent allonger leur silhouette. En version taille haute, il aplatit le bidou et affine la taille. Profitez-en, cet hiver la tendance est au revival des seventies ! 
La Redoute 14.99 € et 39.99 € - Naf Naf 49.90 € - Jennyfer 19.99 €

Le jean boyfriend
Comme son nom l’indique, c’est le jean qui a l’air tout droit sorti de l’armoire de votre copain. Coupe droite, il est juste assez ample pour donner un joli tombé sur les hanches. C’est pour qui ? Fesses rondes, hanches et cuisses larges. Le boyfriend est votre meilleur copain (les filles très menues auront tendance à disparaître dans leur jean). Il met en valeur votre fessier à condition de ne pas le choisir trop grand et associez-le à des hauts plus près du corps pour éviter la silhouette sac à patate. 
River Island 63.52 € - Asos 49.40 € - Pull&Bear 39.99 €

Comment le porter ? Le jean est un bon basique car il s'adapte à toutes les occasions. Il prend le style que vous lui donnez, c'est-à-dire que si vous le portez avec un beau t-shirt impeccable et des baskets, vous lui donnerez un style sport. Pour une tenue décontractée chic, portez votre jeans avec des mocassins confortables et enfilez un cardigan court au dessus d’un t-shirt en coton simple. Faites attention aux associations de couleurs en haut, portez un t-shirt col V et un cardigan dans les mêmes tonalités de couleur. Avec une veste ou un blazer et des talons, un esprit classique. Avec un top féminin blouse, tunique décolletée et des escarpins, des bottines à talons ou même des chaussures vernies, un style glamour chic. Ou encore portez votre jean ceinturé d’une ceinture à ornements. Ajoutez votre tunique manches longues couleur crème ainsi que des escarpins corail, n’oubliez pas d’accessoiriser avec des joncs au poignet et un beau collier plastron ou une grosse bague en résine par exemple.

3) Le tailleur pantalon
Choisi de belle fabrication, bien coupé dans une matière noble (pure laine, alpaga ou crêpe bien lourd), au joli tombé pour le chic masculin-féminin. Il conviendra bien sûr de ne le porter que rarement en total look, qui nous transforme illico en « mémé » quel que soit notre âge !
Tout l’art consistera à le dépareiller, à le déstructurer, pour créer une silhouette moderne.
Donc, choisir une couleur qui se mariera bien à notre robe, nos jeans, notre jupe, notre trench et notre manteau, gris, taupe, marine, prune, chocolat...etc.. etc.. 

4) Le T-shirt basique blanc immaculé à manches longues en très beau coton
Le t-shirt blanc est un basique de garde-robe que vous devez déjà posséder. Très facile à associer, il peut faire décontracté ou au contraire, très habillé. Un basique que des marques comme Petit Bateau ont rendu accessible à tous. Pas trop moulant, qui dessine un peu la poitrine et marque légèrement la taille, pas trop ample, encolure ronde, col V… Le t-shirt se décline dans un grand nombre de formes pour plaire à tous le styles. Alors, sachez bien choisi : notre basique se doit d’être simple et immaculé (sans logo apparent ni aucun message). Le t-shirt de couleur neutre (beige ou gris perle), correspond assez bien aux femmes classiques.
Un haut avec quelques paillettes pour la touche branchée et la féminité, ainsi que le modèle sérigraphié donne un look plus branché selon les modèles et enfin le t-shirt loose donnera l’impression d’un style bohème, mais ils ne font jamais partie de nos 10 basiques.
La tenue qui vous sauve en toute circonstance : le t-shirt blanc en coton de qualité, repassé et impeccable, avec un jean brut, une veste de tailleur et des chaussures à talons pas trop fins, de beaux Richelieu, des bottines ou des boots un peu chics et colorés.

5) La belle chemise blanche (ou blanc cassé)
Classique, elle l’est mais après, c’est à vous de la mettre au goût du jour, ou de l’accessoiriser avec de longs sautoirs. Portée avec un jean pour le week-end ou avec un tailleur pour un rendez-vous, la chemise blanche s’adapte à tous les styles.
Question forme, à vous de choisir, avec ce que je vous ai expliqué dans les morphotypes.
Cintrée, vous la portez sexy avec les deux premiers boutons ouverts, pour un côté rétro vous pouvez opter pour la chemise à jabot étroit, long et peu volumineux, également en soie pour une version chic et enfin en coupe droite en crêpe ou en popeline sur le pantalon.

6) Le pull en cachemire
Non, non, non, ne vous dites pas : elle est folle Tina… Je sais que c’est un investissement, mais si vous prenez de la qualité, vous le garderez des années. Le secret pour choisir un bon cachemire, ce n’est pas le prix, mais le nombre de fils utilisés. Si votre pull se compose de dix fils, vous avez le top de la qualité ; s’il n’y a que deux fils, alors laissez tout de suite tomber, ne prenez jamais rien en dessous de 5 fils. Mieux vaut choisir un mélange cachemire et soie, sinon gare aux déformations et aux bourres.
Soyez raisonnable et prenez un modèle basique, donc simple, ou avec des finitions indémodables, c’est un investissement que vous faites. Alors ne cédez pas à l’imprimé tendance du moment, qui ne le sera plus dans 6 mois.
Quelle couleur choisir ? un camel, un blanc-cassé, un rose poudré, un gris clair ou foncé chiné, un vert émeraude, un rouge sang de bœuf, un bleu marine, un bleu ciel…
Comment le porter ? Le pull en cachemire est parfait avec un joli pantalon ou alors plus moderne, avec un jean brut et des jolies Converse. Pour un look plus glamour : cachemire version décolleté, tailleur bien coupé et jolis talons bien stables.

 Tara Lynn dans une de ses créations pour Taillissime.


7) La célèbre petite robe noire… Elle est idéale, elle est chouette, elle est tout un concept !
Star de la mode, l’histoire remonte à 1926. C’est la fameuse création de mademoiselle Chanel. Son modèle fourreau de crêpe à manches longues et encolure ras de cou qui s’arrête juste sous le genou se veut plus confortable, plus en phase avec les femmes qui refusent désormais de porter leur corset. Un grand classique qui reste parmi les choix vestimentaires préférés des femmes. Sobre, élégante, féminine, elle vous rend belle dans toutes les occasions. Aujourd’hui, la petite robe noire existe sous plusieurs formes : trois trous, rétro, dos nu, chemisier…
Comment choisir sa petite robe noire selon sa morphologie ?
C'est une pièce phare de notre garde-robe. Une règle imortante à respecter: pour qu'elle ait de la tenue et qu'une fois sur vous le résultat soit de belle allure, il faut la choisir dans une belle matière (satin, crêpe lourd, cachemire, jersey de laine).
Mais ce n'est pas tout : ce n'est pas parce qu'une robe est noire qu'elle vous va bien,
toutes les formes ne vont pas à tout le monde !

Suivez le guide :
H =  Robe droite fluide qui suit bien la forme de votre corps avec peu de volume aux épaules. Aucune lignes horizontales, mais des découpes en X pour créer visuellement le resserrement d’une taille.
8  =  Robe droite fluide, mais décolletée pour dégager les épaules et le cou.
A =  Aucun fourreau, rien de droit. Choisir une robe trapèze, style années 60, ou alors une robe qui marque un peu la  taille, et puis part en évasée.
V =  Éviter les modèles trop enfermés. Dégagé autour du cou pour atténuer le côté un peu trop « carré » des épaules.
0  =  Avec petit col étroit en V, boutonnage vertical, découpes princesses verticales aussi et bas légèrement évasé.
X =  Presque toutes les formes, si elles sont sobres sont possibles, avec ceinture légère à la taille ou de beaux accessoires pour mettre en valeur votre féminité.
Le principe est de mettre en valeur vos points forts et de gommer les points moins valorisants.
*Oser porter sur votre robe une veste légèrement cintrée et lumineuse, et...
Surtout pas boutonnée mais portée entre-ouverte, ce qui donnera l’illusion d’une taille de moins en allongeant le buste. Et bien sûr, des chaussures chics « nudes » ou de couleurs fortes !

8) La jupe droite ou légèrement évasée de type tailleur, noire (ou marine foncé)
Classique, glamour, féminine, c’est la jupe parfaite pour aller à un entretien, à un rendez-vous amoureux ou encore à un repas de famille. En un mot, c’est votre meilleure alliée quand vous ne savez pas quoi mettre. Question couleur : le noir reste le meilleur choix.
Sa longueur? Juste au dessus, ou si vous n’aimez pas, juste sous la rotule et c’est tout !! Pas de mi-mollet, qui tasse, ni de mi-cuisse quand on est trop ronde pour des raisons évidentes d’allure... ! Et dans une matière un peu stretch, qui saura mettre vos formes en valeur. Elle doit se choisir taille «normale », c’est-à-dire ni taille haute, ni taille basse, mais juste au milieu (sauf pour celles qui ont du bedon et qui choisiront une taille haute). C’est grâce à cette taille normale que vous pourrez jouer les superpositions avec un gilet long par exemple ou une blouse longue, ou bien, de façon plus habillée, en choisissant de rentrer votre haut dans la jupe. Dans tous les cas, il est préférable d’éviter soigneusement le moulant sur le ventre, les ceintures larges ou trop serrées qui font ressortir : poitrine, estomac, ventre, poignées d’amour et hanches.
Ensuite, pour lui donner une identité, accessoirisez-la.
Blouson en cuir, blazer, cachemire ou chemisier en popeline, tunique en crêpe claire, à vous de choisir selon votre style.

9) Le trench-coat
Créé par Thomas Burberry en 1914 pour protéger les soldats des intempéries dans les tranchées, le trench devient ultra-féminin et marque les esprits dans les années 60. C’est une pièce qui donne à une tenue tout son charme de mi-saison et dessine la silhouette. Elle est parfaite quand on l’accessoirise avec un foulard. Le trench est adopté par les actrices montantes, comme Birkin et ses filles, ou Deneuve. Aujourd'hui, il s'enfile dans toutes les occasions. Si le Burberry reste la référence, on trouve actuellement d'excellents trenchs pour des prix raisonnables dans toutes les grandes enseignes.
Pour un look citadin chic, on le porte de couleur sable avec un pantalon droit et des jolies ballerines. J’aime aussi le bleu minuit irisé, le beige traditionnel, le gris souris, le noir ou même le rouge vif un peu excentrique, que l'on porte avec une robe noire ou un jean brut, mais c’est plus délicat à porter (et surtout, ça ne vaut que si on en a déjà un autre, plus discret dans notre garde-robe) !
On pense à tort qu’il n’existe qu’un modèle de trench, mais ce n’est pas du tout la réalité.
Chaque trench a ses particularités. Et c’est justement ces petits détails qui feront toute la différence suivant les morphologies.

Pour les femmes en X : tout leur va si elles savent rester sobres et éviter les fanfreluches.
Pour les femmes en  A : vous devez toujours privilégier des cols plus larges qui rééquilibreront la silhouette.
L’opposé s’applique aux femmes en V : c’est à dire, pour les femmes qui ont des épaules larges, il est préférable de choisir des trenchs qui ont des manches « raglan » et un col étroit. Un col large va masculiniser leur silhouette.
Pour les femmes en H : un peu rondes et plus rondes, l’astuce c’est de nouer la ceinture de votre trench à l’arrière.
Pour les femmes en 0 : le trench porté non ceinturé.
Pour les femmes en 8 : trench noué souplement à la taille.
La longueur du trench compte aussi pour le look général qu’on veut se donner.
Les trenchs plus classiques qui arrivent en bas du genou peuvent vite « faire mamy ».
C’est plus moderne et dynamique d’avoir un trench qui arrive pile sur le haut de la rotule.

10) Le manteau parfait
À l’approche de l’hiver, on recherche toutes  LE « manteau parfait ». Le but est de rester « stylée » tout en supportant les températures glaciales. Est-ce encore nécessaire de préciser que les qualités du manteau noir n’ont de valeur, QUE s’il est de belle qualité ?
Le noir ne supporte pas une qualité médiocre. En drap de laine, en alpaga, en veau-velours, en laine bouclette…(le mien a 4 ans et celles d’entre vous qui l’ont vu, l’ont cru neuf). Caban long, manteau ceinturé, coupe droite, forme légèrement évasée, esprit paletot... le manteau noir se décline sous toutes les formes. Il en existe forcément un qui vous va.
Il est indispensable de le choisir bien coupé et dans une très belle matière. On ne le prend pas trop long si on mesure moins de 1m70 (l’ourlet pile sur le genou c’est bien, ou alors ¾ parce que c’est plus facile à porter lorsqu’on fait des trajets en voiture) et, puisque nous avons des formes, on évite les volutes, ou volume d’un col imposant (sauf les femmes en A mais sans excès).

Vous allez me dire que je me répète, mais surtout ne choisissez pas un manteau noir de moindre qualité, dans un tissu lisse et plat qui n’a aucun éclat. Si jamais l’envie vous en prend, commencez par regarder autour de vous ces femmes dans la rue qui portent bottines noires sur jean noir et manteau noir tout terne…
Reconnaissez que ce n’est vraiment pas terrible, ni très stylé tout ça…Non ?

Le caban se choisit de couleur bleu marine foncé :
Afin de rappeler ses origines mais aussi parce que le bleu marine est facile à porter en hiver. Avec un jean brut et du noir, du beige, du camel, du corail, du turquoise, du bordeaux, du vert émeraude, du rose, du bleu nuit… je dis bien absolument toutes les couleurs !
C’est donc une valeur sûre dans laquelle vous pouvez investir les yeux fermés… A condition de l’associer à de la couleur !

Le manteau en fausse fourrure
Privilégiez des couleurs sobres comme le marron ou le noir pour cette pièce.
Le manteau en fausse fourrure peut avoir plusieurs formes. Cependant, selon moi, il y a deux formes à privilégier : la forme courte genre paletot ou la forme duffle-coat (j’adore), avec capuche pour celles qui peuvent se le permettre
Notez bien que ce manteau duffle-coat est plus original que les autres, voilà pourquoi je vous conseille une couleur noire ou marron foncé qui calmera le jeu.

Comment porter notre manteau en vraie fourrure pour celles qui en ont un ?
On « casse » illico le côté chicos avec des basiques de style jean brut et un pull en cachemire de couleur. Vous pouvez aussi porter des robes imprimées et des collants en laine afin de bien le décaler et sortir de son côté strict et habillé un peu trop « madame ».
N’hésitez pas à ajouter une touche plus moderne en portant un bonnet rigolo à pompons de couleur beige ou gris ou des couleurs fortes.
Vous pouvez aussi ajouter une belle écharpe en cachemire afin d’habiller le cou. Les accessoires dont les écharpes, les bonnets et les gants font partie, sont justement une bonne occasion de porter de la couleur et de booster une tenue aux couleurs basiques ou sombres.
Optez pour du bleu klin, du vert satin ou émeraude, du corail, ou un rouge soutenu ; vous pouvez aussi toujours compter sur les valeurs sûres comme le "nude", le camel ou même le tout blanc immaculé.
Lâchez-vous !

Vive les couleurs neutres pour nos basiques 
Pour ce qui est des couleurs, on choisira des valeurs sûres.
Le marine foncé reste un classique mais cela dépend des saisons.
Avec le blanc, le noir ou le taupe, le gris, le camel, on ne peut pas se tromper.
Les nouveaux neutres, comme le rouge sang de bœuf et surtout le corail doux, qui est si joli en pull over (et il va avec absolument tout).
Un beau brun chocolat (et non pas un maronasse beigasse fadasse), le vert émeraude sont également de bons choix.
On peut les coordonner avec la plupart des couleurs de la saison.

10 commentaires:

  1. Ton article tombe à pic ma chère Tina, puisque j'ai trié mon dressing ce samedi et que j'ai déjà effectué quelques repérages sur le net... Je vais pouvoir affiner mes recherches et être parée pour les soldes !
    Je retiens que rien ne vaut la qualité ! Un article bien coupé dans une belle matière et dans une couleur neutre !
    Pourquoi dis-tu que le rouge est un nouveau neutre ? Remarque ça me va, j'adore le rouge ! J'adore l'associer au noir...
    Prochains achats : un beau pantalon et un cachemire ! Et s'il me reste 3 sous une énième petite robe noire...
    Merciiiii encore pour ce travail fabuleux ma Tina ! Et joyeux Noël ma chéwie à toi et ton Georges !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour ma Cath,
      La qualité oui, tant mieux, tant mieux, tant mieux...
      Le rouge devenu un basique est un rouge soutenu sans être un complètement un bordeaux trop "sourd".
      Il s'agit selon moi d'un rouge de type "rouge Hermès" ou "sang de bœuf ".
      En écrivant, tu sais, je me bien rends compte à quel point une couleur est difficile à décrire...
      Je vous embrasse bien fort, toi ma Cath et "ton" Georges.

      Supprimer
    2. C'est clair que ce n'est pas évident ! Mais je viens d'aller faire des recherches pour voir à quoi ressemble ce fameux rouge. Il est en effet très classe ! J'aime beaucoup !
      Bises bises

      Supprimer
  2. Très belle article Tina ; je pense le lire plusieurs fois pour bien retenir toutes ces bases ;
    Comme Cath j'ai trié sur 2 week end mes vêtements mais je n'ai pas réussi à garder les 20 % recommandés !
    Cet article tombe a pic juste avant les soldes !
    Merci encore et très beau Noel à toi Tina et toutes les filles !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
    2. Merci Nana,
      Merci pour tes gentils vœux,
      « Aujourd’hui, emplissons notre cœur de paix.Croyons que nous sommes exactement là où vous devons être.
      N’oublions pas les infinies possibilités qui naissent avec la confiance en nous-même et en les autres. Utilisons tous les talents que nous avons reçus et partageons l’amour qui nous a été donné. Soyons contentes et fières de nous-même, telles que nous sommes avec chacune nos p'tits charmes: rieuses, ingénieuses, bricoleuses, calmes et posées, très dynamiques, fines cuisinières, astucieuses, rêveuses, bonnes jardinières, cultivées, artistes, aux clairs ou sombres, petites, grandes, raffinées et soigneuses, rondes, maigres, apaisantes, sportives...brunes, blondes, rousses, ou aux cheveux d'argent. Laissons-nous envahir par ces paroles et offrons à notre âme la liberté de chanter, de danser, et d’aimer sans retenue. C’est là, maintenant et c’est pour chacune d’entre nous.»
      Je nous souhaite à toutes le meilleur...Bises du cœur à toutes!

      Supprimer
  3. Merci Tina !
    Je suis dans les starting blocks en attendant les soldes. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es en baskets... donc Sand !!
      C'est très bien, tu vas donc aller faire QQ repérages "malins" n'est ce pas ?
      belle journée.

      Supprimer
  4. quel article !!!!!!!!!!
    merci Tina pour ce travail ,je vais devoir relire tout ça demain car j'ai du mal à tout assimiler , surtout après 2 jours d'excès en tout genre (les bulles étaient excellentes !)
    je relirais demain à tête reposée , bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A plus tard Jelawy,
      prends le temps de digérer bulles et autres joyeusetés en tous genres !

      Supprimer

Imprimer