image accueil

Venez et poussez la porte, la serrure n'a jamais fonctionné alors on a jeté la clé.
Un sourire en humant les fumets d'un plat qui mijote.
Un sourire encore à la vue d'une belle assiette que vous allez déguster.
L'esquisse d'un sourire, léger et doux. Celui qu'il sera si agréable que vous vous adressiez, en regardant votre silhouette dans le miroir.
Avançons ensemble, à la rencontre des indices glycémiques bas.


Voulez-vous visiter ?

- Le vestibule, où l'on reçoit de nouvelles amies qui viennent nous rejoindre

- Le salon, endroit idéal pour les papotages en tout genre

- La bibliothèque, dont les étagères se chargent petit à petit d'infos pour nous aider dans notre quête du bien-être

- La véranda, lieu de notre rendez-vous mensuel pour faire le point du mois écoulé

- Le fournil, tenu de main de maître par notre reine de la boulange

- Le dressing, pour être belle en toutes circonstances

- Un petit tour aussi dans l’atelier créatif

Sans oublier l'incontournable : toutes nos recettes de cuisine, toutes nos idées de menus, pour manger bon, sain, équilibré,
en faisant du bien à notre corps, et dedans et dehors, avec des indices glycémiques bas !
Venez vous balader, fouiner, humer, échanger : on est bien dans notre maison... qui est la vôtre aussi !
Car ensemble, c'est plus facile !

mardi 20 août 2019

Vos menus Ig bas du mardi 20 août 2019


Le cholestérol ! Parfois, on a beau faire et on en souffre. On pense que l'on mange convenablement et pourtant......





Que peut-on améliorer ?

Quelques erreurs dans notre vie quotidienne peuvent augmenter notre taux de mauvais cholestérol et ainsi notre risque de maladies cardiovasculaires.

Manger trop de fromages :
Il faut éviter les apports excessifs en graisses saturées et privilégier les apports en graisses dites "insaturées"

Oublier les fruits secs :
Les noix et amandes, riches en acides gras mono et poly-insaturés et en vitamine E, améliorent les niveaux de bon cholestérol dans le sang. Du côté des légumes secs ( pois chiches, lentilles…), leur forte teneur en fibres solubles emprisonnent les molécules de cholestérol dans l’estomac et permettent de diminuer de près de 10 % le taux de mauvais cholestérol sanguin. "De la même manière, les flocons d’avoine, grâce à une fibre particulière nommée "bêta-glucane" permettent de réduire le LDL ( attention : ne pas cuire pour ne pas augmenter l'index glycémique, donc à manger en style ici)

Que faire : 3 amandes ou 5 noisettes/jour en variant les espèces (noix, noisettes, amandes, noix de cajou, du Brésil, de Macadamia, pistaches, graines de lin), 20 à 30 g de flocons d'avoine tous les jours et 1 à 2 portions de légumes secs/semaine.

Prendre trop souvent sa voiture :
L'activité physique régulière tend à faire baisser le cholestérol total ainsi que le "mauvais"cholestérol, et à augmenter le "bon" cholestérol.
Inutile de rechercher les exploits sportifs. Ce qui compte c'est la régularité. Au rang des activités les plus recommandées : la marche rapide, le vélo, le footing, la gym en salle, à raison d’au moins 30 min par jour. Pensez-y : préférez la marche à la voiture à chaque fois que cela est possible, monter les escaliers à pieds…

Se laisser envahir par son stress :
Le stress a une influence sur le taux de cholestérol dans le sang. Les molécules de cholestérol, insolubles dans le sang, doivent être transportées par des protéines jusqu’à l’organe où elles seront utilisées. Mais lorsqu’une personne est stressée, des radicaux libres se forment en grandes quantités, attaquent et oxydent les transporteurs. Le cholestérol va alors s’accumuler dans les vaisseaux sanguins. En plus : l’exposition répétée au stress entraîne des habitudes de vie malsaines, avec une alimentation bien souvent grasse et désorganisée, une des causes d’un taux élevé de cholestérol. Que faire : "la première chose est de soigner la qualité de son sommeil. C’est l’un des meilleurs anti-stress. Certains micro-nutriments aident également comme le magnésium* et les vitamines du groupe B

Attention aux aliments transformés :
Ils sont surtout riches en graisses saturées, une des sources d’un taux élevé de cholestérol, ainsi qu’en sel et en sucre, mais sont dépourvus de micronutriments essentiels

Continuer à fumer :
Le tabac est un facteur de risque majeur dans les maladies cardiovasculaires, en augmentant considérablement le risque d’accident vasculaire, et avec une action sur le taux de cholestérol

Bonne semaine !


lundi 19 août 2019

Purée de petits pois frais à la menthe (IG bas)







Ingrédients
1 kg de petits pois frais écossés (on obtient environ 400 g de petits pois avec un kilo de petits pois à écosser)
3 brins de menthe
1 branche de céleri
1 oignon
Bouillon de volaille (maison de préférence)
150 g de mascarpone
Sel, poivre


Préparation
Dans une cocotte, faites revenir dans un filet d'eau l'oignon et le céleri émincés pour le faire fondre.
Ajoutez alors les petits pois et les brins de menthe, mélangez et versez le bouillon, salez et poivrez.
Couvrez et laissez mijoter une quinzaine de minutes.
Égouttez les petits pois en conservant un peu de jus de cuisson.
Retirez la menthe et mixez avec le mascarpone.
Allongez avec un peu de jus selon la texture souhaitée.
Vérifiez l'assaisonnement et maintenez au chaud jusqu'au moment de servir.





Menu à IG très bas du lundi 19 août 2019

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Pain cake à l'okara de noisettes et citron
ici













Un yaourt de chèvre 0%


Ce midi PL
Viande grillée
Petits pois à la menthe (recette à venir)














Salade verte
Abricots


Ce soir GP
Radis roses
Jambon blanc dégraissé
Crêpes coréennes à la courgette
ici
















Prunes



Bonne journée !

dimanche 18 août 2019

Dimanche 18 août 2019

Bonjour la maisonnée !
Voici une sélection de nos recettes de desserts à base de poudre d'amande.
L'amande est un oléagineux plein de vertus,nous l'expliquons ici




En cake
ici

















Avec du citron
ici












En crème avec des pistaches
ici












En bûchettes
ici
















Bonne journée !

samedi 17 août 2019

Aubergines crème fromagère (IG bas)

Une recette inspirée du blog Croquant Fondant Gourmand





Ingrédients pour 6 personnes
2 grosses aubergines (700 g)
2 oignons
3 gousses d’ail
5 tomates mûres (500g – j’en mettrai plus la prochaine fois)
250 g de ricotta
1 briquette de crème soja
80 g de parmesan râpé
1 œuf
Huile d’olive
Herbes de Provence
Piment d’Espelette
Sel, poivre


Préparation
Coupez les aubergines en rondelles d’un centimètre d’épaisseur et déposez-les sur une plaque allant au four.
Badigeonnez les rondelles au pinceau avec un peu d’huile d’olive.
Enfournez à 200°C pour 10 minutes.
Retournez les rondelles, badigeonnez à nouveau d’huile et enfournez de nouveau pour 10 minutes.
Sortez du four et rangez les tranches dans un plat à gratin.


Ébouillantez les tomates pelez-les avant de les épépiner et de les couper en petits dés.
Épluchez et coupez les oignons en petits dés, ainsi que l’ail dégermé.
Faites fondre les oignons dans un filet d’huile.
Ajoutez l’ail, les dés de tomates, sel, poivre et les herbes.
Laissez compoter pendant une dizaine de minutes environ.


Répartissez le mélange sur les aubergines.


Dans un saladier mettez la ricotta, le parmesan, la crème et l’œuf.
Assaisonnez de sel, poivre et piment d’Espelette.
Mélangez bien et nappez les légumes avec cette préparation.


Enfournez pour 40 minutes environ à 200°C et passez au grill si nécessaire pour avoir une croûte dorée.
Servez bien chaud.





Menu festif IG bas du samedi 17 août 2019

Bonjour la maisonnée !
Je vous propose de vous régaler aujourd'hui avec un menu végétarien



Entrée
Velouté de courgettes à la menthe servi froid
ici

















Plat
Aubergines crème fromagère (recette à venir)














Dessert
Croûte crue aux fraises
ici

















Bonne journée !

vendredi 16 août 2019

Menu végétarien IG bas du vendredi 16 août 2019

Bonjour la maisonnée !




P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Muesli maison
ici

















Ce midi PL
Salade épicée aux pois chiches croustillants
ici














Un petit bol de fromage blanc avec des fraises


Ce soir GP
Colombo de PST aux carottes et noix de cajou
ici












servi avec de la semoule complète
Quelques mûres




Bonne journée !

jeudi 15 août 2019

Menu IG bas sans gluten ni lactose du jeudi 15 août 2019

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de citron dans un peu d'eau tiède
Pancakes à la farine de pois chiche
ici









Confiture de myrtilles
ici














Ce midi PL
Salade de quinoa aux saveurs orientales
ici












Glace à la vanille
ici












nappée avec un peu de chocolat chaud (70% minimum et composition OK)


Ce soir GP
Champignons à la grecque
ici












Thon à la sauce tomate piquante
ici













servi avec un mélange de haricots verts et flageolets
Framboises




Bonne journée !

mercredi 14 août 2019

Menu IG bas vite fait du mercredi 14 août 2019

Bonjour la maisonnée !



P'tit déj GP
Jus de fruits
Cake qui se prenait pour une brioche (prévoyez des tranches au congélateur c'est pratique)
ici











Une compote sans sucre ajouté


Ce midi PL
Assiette de poisson froid servi avec des légumes crus et de la mayonnaise maison (vous pouvez cuire le poisson à la vapeur à l'avance)











Figues


Ce soir GP
Radis roses
Salade de haricots rouges à la mangue
ici












Un petit pot de fromage blanc 0%




Bonne journée !

mardi 13 août 2019

Vos menus Ig bas du mardi 13 août 2019


On en parle souvent sur notre groupe ou ici, dans les médias pour le rappel de certaines charcuteries !




Si vous l'aimez et qu'elle fait partie de vos achats, je vous invite à réfléchir à ceci :

1. Trop en acheter !
La consommation de charcuterie doit être limitée en raison de sa forte teneur en graisses.
Penser que toutes les charcuteries se valent : si la graisse doit être traquée, il faut aussi décrypter les étiquettes à la recherche d’autres ingrédients à éviter.

2. Ne pas lire les ingrédients : on ne le répétera jamais assez !
Il est important d’éviter les aliments avec trop de nitrites, notamment le nitrite de sodium, ou de colorants.
L’ordre des ingrédients sur l’étiquette n’est pas à prendre à la légère. En effet, les composants présents au tout début de la liste sont ceux qui sont le plus présent dans l’aliment. Si votre saucisson préféré contient donc en premier aliment des nitrites, optez pour une autre marque.

3. Acheter des produits de mauvaise qualité !
Lors de l’achat, comparez les étiquettes pour choisir la charcuterie de la meilleure qualité possible. Tous les saucissons secs et tous les pâtés ne sont pas identiques.
Enfin, quand c’est possible, il est intéressant de se tourner vers un artisan charcutier plutôt que vers une grande surface. Le charcutier utilisera moins de colorants et de conservateurs dans ces produits voire pas du tout les rendant donc meilleurs pour la santé

4. Ne pas se méfier du sel !
La consommation de charcuterie doit être limitée pour sa forte teneur en lipides mais également son importante concentration en sel

Bonne semaine !

Imprimer